Pâques en Camargue

moineau-friquet (2)
FacebookTwitter

Lundi 21 avril

Matinée grise, pas de vent, un temps idéal pour une virée en Camargue  ! La journée commence par un tour sur la plage de Piémanson à la recherche des passereaux migrateurs. Depuis les quelques tamaris en bordure des dunes, s’élève le chant puissant des rossignols. Les Gobemouches noirs, les Pouillots fitis et les Rougequeues à front blanc papillonnent autour du feuillage. Au loin, nous entendons le chant de deux huppes que nous ne tardons pas à voir passer en vol. Ici une Fauvette passerinette, là un pouillot de Bonelli. Tout ce petit monde nous occupe une bonne partie de la matinée. Vers 11h, l’activité diminue et le ciel s’éclaircit.

Fauvette à tête noire

Fauvette à tête noire

Gobemouche noir

Gobemouche noir

Huppe fasciée

Huppe fasciée

Les conditions d’observation en mer sont excellentes. Un Labbe parasite poursuit une des nombreuses Sternes caugeks qui pêchent en mer.

Goéland leucophée

Goéland leucophée

Nous remontons doucement la route qui longe les baisses. Les Sternes caugeks se sont rassemblées sur le sable. Elles sont près de 400 et se livrent à leurs amours. Parmi elles, se dissimulent quelques Sternes pierregarins. Nous en dénombrons une trentaine. Plus loin, les limicoles parcourent les zones boueuses : Bécasseaux variables, Bécasseaux cocorlis, Bécasseaux sanderlings, quelques Grands Gravelots et 1 Phalarope à bec étroit commençant à revêtir son joli plumage nuptial.

Petit repas à l’entrée de la piste de la Gacholle devant les Bergeronnettes printanières se livrant à des courses-poursuites et des vols acrobatiques.

Bergeronnette printanière

Bergeronnette printanière

Nous continuons notre route en direction de La Capelière, peu de limis sur le Vaccarès. Arrêt au Grenouillet : 1 Sarcelle d’été, une quinzaine de guifettes moustacs, Echasses blanches … Petite ambiance sympa.

Nous remontons en direction du Mas d’Agon. Au bord de la route, une femelle de ragondin accompagnée de ses 3 jeunes se laisse photographier tandis qu’un Butor laisse retentir son puissant chant depuis les roselières alentours.

Ragondin

Ragondin

Ragondin

Ragondin

Nous finissons la journée sur la route du Mas d’Agon. Au bord de la roselière, 6 Ibis falcinelles s’alimentent avant de passer en vol au-dessus de nous.

Ibis falcinelle

Ibis falcinelle

Près d’une centaine de Guifettes moustacs survolent l’étang. La lumière du soir se fait plus douce. Moment propice pour se livrer à une séance photos.

 

Vous aimerez aussi

  • Mistral en CamargueMistral en Camargue 1er mai Jour de vent en Camargue où nous faisons une virée entre filles ;o) Ambiance […]
  • Journée de l’Ibis en CamargueJournée de l’Ibis en Camargue Jeudi 24 avril Retour en Camargue. Grand soleil, peu de vent, de bonnes conditions pour […]
  • Retour en CamargueRetour en Camargue Nous voilà de retour sur nos terres camarguaises. C'est la fin de l'été, période où les […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *