FacebookTwitter

Samedi 2 mai : La pluie s’abat sur le parc d’Hortobagyi que nous décidons de quitter. Nous passons la rivière par le bac et arrivons en fin d’après-midi dans les Zemplen hills. Cette région de collines à la frontière avec la Slovaquie accueille de vastes hêtraies où il est possible d’observer des espèces emblématiques comme l’Aigle impérial, la Chouette de l’Oural ou le lynx (bon, pas de bol, aucune ne s’est montrée !)

Salamandre tachetée, Zempleni tajvedelmi Körzet
Salamandre tachetée, Zempleni tajvedelmi Körzet

La pluie commence à se calmer et nous pouvons faire une petite balade sur une piste qui quitte la route principale qui traverse la forêt entre Tocsva et Vilmany. L’ambiance est assez calme mais quelques Gobemouches à collier et Pouillots siffleurs poussent leurs cris dans le feuillage. Ces deux espèces sont des nicheurs communs dans ces milieux, de même que le Gobemouche nain qui, malheureusement pour nous, arrive un peu plus tard en saison.

Le sol détrempé est favorable à la sortie des salamandres et nous en croisons 5 sur notre parcours. Elles sont vraiment magnifiques !

Zempleni tajvedelmi Körzet
Zempleni tajvedelmi Körzet

Plus loin, nous tombons sur un groupe de 3 biches, discrètes et silencieuses, s’éloignant à notre approche.

Biche, Zempleni tajvedelmi Körzet
Biche, Zempleni tajvedelmi Körzet

Notre première virée dans les collines de Zemplen est plutôt sympa !

Nous passons la nuit près du petit village de Ujhuta, bercées par le chant de deux Chouettes hulottes.

Dimanche 3 mai : les Zemplen et le château de Regec

Zempleni tajvedelmi Körzet
Zempleni tajvedelmi Körzet

IMG_8120

A l’aube, nous marchons le long de la piste au départ du village de Ujhuta. L’ambiance est assez calme, excepté les très nombreux troglodytes qui mettent l’ambiance, mais le ciel est clair. La journée s’annonce belle ! Nous contactons une Fauvette des jardins et, à nouveau, de nombreux Gobemouches à collier et Pouillots siffleurs. Nous faisons demi-tour et tentons un autre site.

Limace, Zempleni tajvedelmi Körzet
Limace, Zempleni tajvedelmi Körzet

Nous choisissons la piste permettant de monter au château de Regec. Le sentier traverse un petit plateau avant de rentrer dans la forêt.

Régec, Zempleni tajvedelmi Körzet
Régec, Zempleni tajvedelmi Körzet
Régec, Zempleni tajvedelmi Körzet
Régec, Zempleni tajvedelmi Körzet

Le soleil commence à chauffer, c’est l’heure idéale pour les rapaces. Nous prenons donc notre deuxième petit déj de la journée dans la prairie. Quelques alouettes lulu poussent leur chant en vol tandis qu’une Pie-grièche écorcheur, un mâle, se poste sur les buissons pour chasser.

Pie-grièche écorcheur, Zempleni tajvedelmi Körzet
Pie-grièche écorcheur, Zempleni tajvedelmi Körzet

Effectivement, les rapaces commencent à prendre leur envol. Quelques Buses variables, un Busard des roseaux … quand un très grand rapace décolle des arbres derrière nous … un aigle ? Non un Pygargue à queue blanche immature …

Pygargue à queue blanche, Zempleni tajvedelmi Körzet
Pygargue à queue blanche, Zempleni tajvedelmi Körzet

Nous reprenons notre chemin pour monter aux ruines. Toujours quelques Pouillots siffleurs. L’un d’eux se laisse photographier et nous prenons le temps d’enregistrer son chant.

Pouillot siffleur, Zempleni tajvedelmi Körzet
Pouillot siffleur, Zempleni tajvedelmi Körzet

Plus loin, c’est une Mésange boréale qui alimente ses jeunes dans une cavité au bord du chemin.

Mésange boréale, Zempleni tajvedelmi Körzet
Mésange boréale, Zempleni tajvedelmi Körzet
Régec, Zempleni tajvedelmi Körzet
Régec, Zempleni tajvedelmi Körzet

Depuis le château, nous jouissons d’une magnifique vue sur les alentours, cela donnerait envie de passer bien plus de temps dans cette région sauvage !

Régec, Zempleni tajvedelmi Körzet
Régec, Zempleni tajvedelmi Körzet
Régec, Zempleni tajvedelmi Körzet
Régec, Zempleni tajvedelmi Körzet

Nous redescendons dans la plaine, cette fois-ci pour le pique-nique. Dans les haies, le chant de deux fauvettes nous intrigue, il s’agit de deux mâles de Fauvettes épervières. Très belle obs ! Malheureusement pas de photo … de plus, le ciel s’est à nouveau couvert et la pluie menace.

Petit détour par le camping très très rustique dans un petit village à l’ouest de Régec puis nous baladons jusqu’à la nuit sur les différentes routes autour des Zemplen, faisant des stops dans chaque prairie humide dans l’espoir de contacter un Râle des genêts, mais la nuit reste silencieuse.

Boldogkoi vara, zempleni tajvedelmi korzet
Boldogkoi vara, zempleni tajvedelmi korzet

Pas de Chouette de l’Oural non plus au château de Regec, nous passons la nuit dans la prairie au pied du monument, parcouru par quelques chevreuils. Nous n’entendrons, à nouveau, qu’un couple de Chouette hulotte.

Zempleni tajvedelmi Körzet
Zempleni tajvedelmi Körzet

Espèces observées dans les Zemplen : Mésange à longue-queue, Alouette des champs, Buse variable, Linotte mélodieuse, Verdier d’Europe, Grimpereau des jardins, Busard des roseaux, Gros-bec casse-noyau, Pigeon ramier, Corneille mantelée, Grand corbeau, Coucou gris, Pis épeiche, Bruant jaune, Rougegorge familier, Gobemouche à collier, Pinson des arbres, Cochevis huppé, Geai des chênes, Pygargue à queue blanche (2), Hirondelle rustique, Pie-grièche écorcheur, Rossignole philomèle, Bergeronnette grise, Bergeronnette des ruisseaux, Loriot d’Europe, Mésange noire, Mésange bleue, Mésange charbonnière, Moineau friquet, Moineau domestique, Faisan de Colchide, Rougequeue noir, Pouillot véloce, Pouillot siffleur, Tarier pâtre, Sitelle d’Europe, Chouette hulotte, Tourterelle turque, Tourterelle des bois, Etourneau sansonnet, Fauvette à tête noire, Fauvette des jardins (1), Fauvette babillarde (1), Fauvette épervière (2), Troglodyte mignon, Merle noir, Grive musicienne, Grive draine (1), Huppe fasciée.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *