FacebookTwitter

Lundi 3 mai. Après une matinée dans les environs des Zemplen hills avec de belles observations de pics syriaques, vert et épeiche, nous arrivons dans le parc national de Bukk où la journée des pics continue ! Nous cherchons la piste décrite par Sébastien dans son compte-rendu, mais de nouveaux bâtiments sont apparus entre le village de Cserepfalu et Bukkzcerc. Nous empruntons une piste forestière qui permet de gagner le village de Repashuta. Nous commençons à marcher et … un nouveau pic pousse son chant caractéristique et passe au-dessus de nos têtes … un Pic cendré ! La balade commence bien ! Ici aussi, comme dans les collines de Zemplen, les Pouillots siffleurs et les Gobemouches à collier sont nombreux.

Dans la première clairière nous observons un couple de Pic épeiche. Un peu plus loin c’est un Pic noir qui crie, celui-là on a plus l’habitude de l’entendre ! La journée touche à sa fin et la lumière commence à manquer. Nous allons jusqu’au virage et demi-tour … Des cris étranges provenant de l’intérieur d’un arbre mort au bord de la piste … un autre pic sort d’une cavité … Un Pic à dos blanc ! Leur loge est juste là ! Le couple est en plein nourrissage, mâle et femelle ne cessant leurs allers-retours. Excellent ! La nuit arrive et cette fois-ci le retour s’impose ! On aura fini par les voir ces pics des forêts hongroises !

Pic à dos blanc, Bukk Nemzeti Park, Hongrie
Pic à dos blanc, Bukk Nemzeti Park, Hongrie

Bukk Nemzeti Park, Hongrie
Bukk Nemzeti Park, Hongrie

Mardi 4 mai

Au petit matin nous reprenons la même piste mais n’observons rien de plus que la veille, l’ambiance est toutefois très agréable : Gobemouches à collier et Pouillots siffleurs semblant rivaliser. (Désolée pour la photo, je n’ai pas réussi à faire mieux …)

Gobemouche à collier,Bukk Nemzeti Park, Hongrie
Gobemouche à collier,Bukk Nemzeti Park, Hongrie

Nous croisons le chemin de nombreuses Salamandres tachetées mais pas seulement, une seule camionnette passe devant nous remplie de travailleurs semblant peu commodes et intrigués par notre présence dans la forêt, il faut dire que les randonneurs sont plutôt rares, du moins aujourd’hui ! Ils ralentissent mais ne s’arrêtent pas.

Salamandre tachetée, Bukk Nemzeti Park, Hongrie
Salamandre tachetée, Bukk Nemzeti Park, Hongrie
Bukk Nemzeti Park, Hongrie
Bukk Nemzeti Park, Hongrie
Bukk Nemzeti Park, Hongrie
Bukk Nemzeti Park, Hongrie

Nous ne recontactons pas le Pic cendré, en revanche, le couple de Pic à dos blanc s’affaire toujours à nourrir la marmaille.

Pic à dos blanc, Bukk Nemzeti Park, Hongrie
Pic à dos blanc, Bukk Nemzeti Park, Hongrie
Pic à dos blanc, Bukk Nemzeti Park, Hongrie
Pic à dos blanc, Bukk Nemzeti Park, Hongrie
Pic à dos blanc, Bukk Nemzeti Park, Hongrie
Pic à dos blanc, Bukk Nemzeti Park, Hongrie

Dans les petits ruisseaux qui bordent la piste, les Bergeronnettes … des ruisseaux (trop facile l’ornitho !) s’alimentent. Dans les prairies, nous tendons l’oreille dans l’espoir t’entendre le fameux crex crex mais rien, pas de chat, pas de chouette de l’Oural non plus … On ne peut pas tout avoir visiblement.

Gobemouche à collier, Bukk Nemzeti Park, Hongrie
Gobemouche à collier, Bukk Nemzeti Park, Hongrie
Bukk Nemzeti Park, Hongrie
Bukk Nemzeti Park, Hongrie

Nous rentrons vers 12h à la voiture, quand un cri de faucon type pèlerin retentit au-dessus des zones de petites falaises à l’entrée de la piste. Nous « courrons » pour sortir de la zone couverte … mais trop tard … plus de faucon … sachant que le sacre est présent dans le parc c’est un peu râlant … Nous prenons notre repas sur la nouvelle aire aménagée au bord de la route à l’heure où un Aigle pomarin profite des thermiques.

Aigle pomarin, Bukk Nemzeti Park, Hongrie
Aigle pomarin, Bukk Nemzeti Park, Hongrie

Pour occuper les heures chaudes nous baladons autour des étangs de pisciculture de Bogacs. L’ambiance est assez calme : 1 Petit Gravelot, le seul de notre voyage et quelques Chevaliers guignettes, 2 Sternes pierregarins mais nous ne contactons aucune Locustelle fluviatile, elles arrivent semblent-ils juste un peu plus tard … Nous quittons le site pour passer notre dernière journée à Hortobagyi.

Espèces observées dans la forêt de Bukk et en lisière : Buse variable (5), Aigle pomarin (1), Faucon sp (1), Gobemouche à collier, Pouillot siffleur, Pouillot véloce, Guêpier d’Europe, Geai des chênes, Rougegorge familier, Sittelle torchepot, Mésange noire, Mésange bleue, Mésange charbonnière, Pinson des arbres, Troglodyte mignon, Loriot d’Europe, Rossignol philomèle, Coucou gris (5), Merle noir, Mésange à longue queue, Pic épeiche, Pic noir, Pic à dos blanc (1 couple), Pic cendré (1), Pigeon ramier, Pigeon colombin (2), Tourterelle des bois, Fauvette à tête noire, Grive musicienne, Bruant jaune, Bergeronnette des ruisseaux, Grosbec casse-noyau, Grand Corbeau (2), Hirondelle rustique, Bergeronnette grise, Rougequeue noir, Bruant proyer, Tarier pâtre, Moineau friquet.

Autre : Salamandre tachetée (10), Lièvre (1), Chevreuil (1), Lézard vert (2)

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *