FacebookTwitter

Le Chacal doré Canis aureus est une espèce de canidé, ressemblant à un petit loup. Il est présent dans la péninsule arabique, l’Asie du sud et les Balkans. Il est à présent en expansion naturelle en Europe : un Chacal doré a été photographié en Suisse le 27 décembre 2015 et un autre abattu dans la même zone en janvier, le chasseur l’ayant confondu avec un renard (1, 2).

Le Chacal du Sénégal, Canis anthus (African golden wolf), a longtemps été considéré comme une sous-espèce africaine du Chacal doré. Mais, en 2015, de nouvelles analyses génétiques ont permis de mettre en évidence une différence spécifique entre ces deux canidés. Le Chacal du Sénégal, présent au nord d’une diagonale entre le Kenya et le Sénégal, est en réalité plus proche du Loup gris (Canis lupus) et du Coyote (Canis latrans).

Chacal du Sénégal, Sine Saloum
Chacal du Sénégal, Sine Saloum

Chacal du Sénégal, Sine Saloum
Chacal du Sénégal, Sine Saloum

Historique : En 2008, un canidé présentant des critères différents du Chacal doré avait été photographié au Sénégal et intrigué la communauté scientifique. Des études plus précises sur le patrimoine génétique des canidés présents au Sénégal a donc été menée. En 2012, l’article « Re-découverte du Loup africain Canis lupus lupaster : une répartition africaine de plus de 6000 km » (3, 4) met en évidence l’existence d’un Loup d’Afrique, considéré alors comme une sous-espèce du Loup gris : Canis lupus lupaster. Les scientifiques considéraient alors que le Sénégal accueillait deux espèces ce canidés : le Chacal doré (Canis aureus anthus) et le Loup d’Afrique (Canis lupus lupaster).

Les études génétiques récentes ont alors mis en évidence que ces deux canidés font en réalité partie de la même espèce à la fois différente du Chacal doré (Canis aureus) et du Loup gris (Canis lupus). Il s’agit du Chacal du Sénégal (Canis anthus) ou African golden wolf en anglais. (5)

Source (6)
Source Wikipedia (6)

Cet African golden wolf (Canis anthus) comprend lui-même des sous-espèces distinctes dont deux présentes au Sénégal : le Canis anthus lupaster (Egyptian wolf) et le Canis anthus anthus (Senegalese wolf) (6). Il n’est pas aisé de les distinguer. Le lupaster présente des caractéristiques plus proches du Loup gris, il est plus robuste, ses oreilles sont proportionnellement plus courtes en comparaison de la tête et présente beaucoup de blanc autour du museau. Le Canis anthus anthus est plus petit, plus pâle et présente un museau plus étroit.

Chacal du Sénégal, Djoudj
Chacal du Sénégal, Djoudj

Reportage sur le Canis anthus au Maroc

Sources :

(1) Ferus, « Un nouveau Chacal doré en Suisse »

(2) Legal implications of range expansions in a terrestrial carnivore: the case of the golden jackal (Canis aureus) in Europe

(3) CNRS, Communiqué de presse : « Re-découverte du Loup africain Canis lupus lupaster : une répartition africaine de plus de 6000 km »

(4) Philippe Gaubert, Cécile Bloch, Slim Benyacoub, Adnan Abdelhamid, Paolo Pagani, Chabi Adéyèmi Marc Sylvestre Djagoun, Arnaud Couloux, Sylvain Dufour, Reviving the African Wolf Canis lupus lupaster in North and West Africa: A Mitochondrial Lineage Ranging More than 6,000 km Wide

(5) Klaus-Peter Koepfli, John Pollinger, Raquel Godinho, Jacqueline Robinson, Amanda Lea, Sarah Hendricks, Rena M. Schweizer, Olaf Thalmann, Pedro Silva, Zhenxin Fan, Andrey A. Yurchenko, Pavel Dobrynin, Alexey Makunin, James A. Cahill, Beth Shapiro, Francisco Álvares, José C. Brito, Eli Geffen, Jennifer A. Leonard, Kristofer M. Helgen, Warren E. Johnson, Stephen J. O’Brien, Blaire Van Valkenburgh, Robert K. Wayne, « Genome-wide Evidence Reveals that African and Eurasian Golden Jackals Are Distinct Species » in Current Biology, Volume 25, Issue 16, p2158–2165, 17 August 2015 

(6) Wikipedia, « African Golden Wolf »

Vous aimerez aussi

3 Replies to “Le Chacal du Sénégal, Loup ou Chacal ?”

  1. Oups… Je l’avais raté, ton article qui résume parfaitement la situation… Un bémol: j’y aurais mis plus de conditionnels, vu que nos chercheurs-qui-ont-trouvé seraient aujourd’hui moins catégoriques, à ce qu’on dit… En revanche, totalement d’accord avec toi, Sophie: on est fréquemment en présence, sur le terrain, avec deux types de canis, ici dans le septentrion sénégalais: réelle différence de ‘race’ ou de ‘forme’, that is the question ?!… La description faite par notre copine Cécile d’un chacal svelte du Sénégal différent d’un loup africain reste, pour le moment et à mon sens, plus une facilité visuelle qu’une réalité génomique… Mais je ne suis pas un spécialiste. Attendons la suite…

    1. Merci Frédéric pour ces précisions ! j’ai effectivement l’impression qu’il faut être très prudent sur la dénomination de ces animaux … il nous reste bien des choses apprendre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *