Pie-grièche méridionale – Lanius meridionalis – Southern grey shrike

FacebookTwitter

Ordre : Passériformes

Famille : Laniiidés

Taille : 25 cm

Envergure : 30-34 cm

Actualité : Dans le cadre du plan national d’action pies-grièches, des prospections pie-grièche méridionale avaient été menées en 2012, 2013 et 2015. Cette enquête reprend cette année et a pour but d’évaluer les tendances démographiques de cette espèce en PACA et de déterminer les principaux noyaux de population.

Pie-grièche méridionale, Andujar, Espagne

Pie-grièche méridionale, Andujar, Espagne

Habitat : En Europe, la Pie-grièche méridionale est une espèce méditerranéenne. Elle affectionne les milieux ouverts clairsemés de buissons, d’arbustes ou de ronciers. On peut ainsi l’observer dans les garrigues dégradées à chênes kermès, parfois les vignobles et sur les zones incendiées.

Garrigues dans les Bouches-du-Rhône

Garrigues dans les Bouches-du-Rhône

Régime alimentaire : La Pie-grièche méridionale se nourrit en grande partie d’insectes mais également de petits reptiles. Les passereaux quant à eux ne sont que des proies occasionnelles.

Répartition : La Pie-grièche méridionale est présente dans la partie méditerranéenne de l’Europe, en Afrique du Nord, au Proche et Moyen-Orient et au sud-ouest du continent asiatique jusqu’en Inde. Elle comprend 11 sous-espèces : L.m. meridionalis (péninsule ibérique, sud de la France) – L.m. algierensis (Afrique du Nord) – L.m. koenigi (îles Canaries) – L.m. elegans (nord et centre du Sahara, Sud Tunisie, Lybie, Egypte) – L.m.l eucopygos (Sahel) – L.m. aucheri (Erythrée, Nord Ethiopie, péninsule arabique, Israël, Syrie, Iraq, Iran) – L.m. theresae (Galilée et Sud Liban) – L.m. buryi (Yemen) – L.m. unicinatus (Socotra) – L.m. lahtora (Asie du sud-ouest) – L.m. pallidirostris (de la vallée de la basse Volga jusqu’en Mongolie et au désert de Gobi).

Pie-grièche méridionale ssp. algeriensis, Maroc

Pie-grièche méridionale ssp. algeriensis, Maroc

Les zones méditerranéennes françaises constituent la limite nord de population européenne. En PACA, la population est estimée entre 250 et 450 couples. La Pie-grièche méridionale est essentiellement présente dans les Bouches-du-Rhône où la plaine de Crau accueille l’essentiel de la population. Quant au Var, il ne semble abriter qu’une dizaine de couples au maximum (Atlas des oiseaux nicheurs de PACA). Elle connaît une régression sur l’ensemble de son aire de répartition, sauf au Portugal où les effectifs semblent stables. Même en Espagne (200 000 – 250 000 couples), qui constitue le bastion pour l’espèce en Europe, l’espèce est en net déclin. En France (1000 – 2000 couples), elle est considérée comme espèce menacée (INPN). La destruction et la modification de ses habitats comme la fermeture des milieux ou l’augmentation de la taille des parcelles cultivées, sont en grande partie responsables de cette dynamique.

Photothèque

Vous aimerez aussi

2 commentaires

  • Pour info: aux marges du Sahel et du Sahara, la distribution exacte de Elegans et Leucopygos reste encore floue; il est possible qu’Elegans soit résidente dans l’extrême nord du Sahel, par exemple dans la basse vallée du fleuve Sénégal (dont les Djoudj et Diawling), où elle est de toute manière également hivernante. Leucopygos est plus soudano-sahélienne qu’à proprement sahélienne et reste une espèce de l’hinterland, officiellement pas résidente du Sénégal, par exemple. Amitiés. Frédéric.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *