FacebookTwitter

En s’éloignant du littoral des Pyrénées Orientales, le paysage devient rapidement sauvage. Nous començons cette balade dans l’intérieur des terres par la plaine entre Rivesaltes et Opoul-périllos. Ici les corbières abritent des espèces patrimoniales comme l’Outarde canepetière, le Cochevis de Thékla ou encore l’Alouette calandrelle.

Vignobles autour de Rivesaltes
Le Canigou et les vignobles autour de Rivesaltes

Outardes canepetières dans la plaine de Rivesaltes
Outardes canepetières dans la plaine de Rivesaltes
Paysages autour de Rivesaltes
Paysages autour de Rivesaltes
Paysages autour de Rivesaltes
Paysages autour de Rivesaltes
Paysages autour de Rivesaltes
Paysages autour de Rivesaltes

En cette période de migration, d’autres espèces peuvent être observées ici, même si le vent assez violent qui souffle ce matin-là ne facilite pas les choses : un Busard cendré survole la zone, le premier pour nous cette année, tandis que quelques passereaux s’activent à l’abri dans les buissons (Gobemouches noirs, Fauvettes passerinnettes, rossignols …).

Plus loin, au pied des collines, retentit le chant tonique d’une Fauvette orphée. La route monte en lacets vers les ruines du chateau d’Opoul appelé également chateau de salveterra. Construit au XIII° siècle, il se situait à la frontière entre le Royaume de France et le Royaume d’Aragon.

Chateau d'Opoul
Chateau d’Opoul

Ces milieux sont quant à eux le domaine du Traquet oreillard. Quelques individus, fraîchement arrivés, commencent à prendre possession des sites les plus favorables. Nous croisons également quelques migrateurs comme des Gobemouches noirs et des Tariers des prés.

Gobemouche noir en halte migratoire dans les collines autour d'Opoul-Périllos
Gobemouche noir en halte migratoire dans les collines autour d’Opoul-Périllos
Tarier des prés en halte migratoire dans les collines autour d'Opoul-Périllos
Tarier des prés en halte migratoire dans les collines autour d’Opoul-Périllos
collines autour d'Opoul-Périllos
Collines autour d’Opoul
Collines autour d'Opoul-Périllos
Collines autour d’Opoul

Une halte autour d’une mare est l’occasion d’observer le discret Triton marbré (Triturus marmoratus).

Mare à Triton marbré près d'Opoul-Périllos
Mare à Triton marbré près d’Opoul-Périllos

Nous montons jusqu’au petit village d’Opoul, mais le vent se renforçant, il devînt difficile de continuer à balader ! Retour donc sur le littoral pour la migration !

Village d'Opoul
Village d’Opoul

Vous aimerez aussi

One Reply to “De la plaine de Rivesaltes aux hauteurs d’Opoul-Périllos”

  1. Bonjour
    Merci pour ces quelques renseignements.
    Nous voudrions faire une virée dans votre région, est-ce que c’est encore la bonne période pour faire de l’observation ?
    Nous faisons de la photographie animalière.
    Salutations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *