Roselin cramoisi aux Montets

FacebookTwitter

Dimanche 25 juin. Il faut attendre le début de la matinée pour que la pluie finisse par cesser. Les nuages restent cependant menaçants et n’engagent guère à un départ immédiat pour une randonnée. Nous décidons donc de prendre notre temps et de redéfinir nos plans pour la journée.

Massif des Aiguilles rouges dans les nuages

Massif des Aiguilles rouges dans les nuages

Tandis que nous prenons paisiblement le petit déj, un chant attire promptement notre attention … Pas de doute, c’est un Roselin cramoisi ! dingue ! nous laissons café et brioches, saisissons appareils et jumelles et prenons la direction du chant.

Vallorcine

Les Montets

Il se fait de plus en plus audible et nous finissons par repérer l’oiseau, perché au sommet d’un arbre. Il s’agit d’un joli mâle au plumage rouge. Après notre échec la veille sur le pic trida, la chance finit par nous sourire. Après une petite série de photos et d’enregistrements, il finit par changer d’arbre avant de cesser de chanter. Nous retournons au camping, heureux de ce début de matinée, finir de déjeuner.

Roselin cramoisi, Vallorcine

Roselin cramoisi, Vallorcine

Roselin cramoisi, Vallorcine

Roselin cramoisi, Vallorcine

Chant de Roselin cramoisi (Enregistrement V. Palomares)

Le Roselin cramoisi atteint en France l’extrémité occidentale de son aire de reproduction. Il niche de façon sporadique dans le Nord-Pas-de-Calais et en Franche-Comté. En Haute-Savoie, quelques mâles chanteurs sont notés de façon occasionnelle. Soumis à homologation nationale, le CHN répertorie une dizaine de données dans le département depuis 1980. Un mâle 2A avait dailleurs déjà été observé à Vallorcine entre le 11 juin et le 4 juillet 2015 (D. Rodrigues, C. Giacomo). L’espèce est loin d’être annuelle dans le secteur et la moitié des données concernent des oiseaux capturés pour baguage au col de Bretolet (passage post-nuptial).

Les Roselins cramoisis européens hivernent dans le sous-continent indien. Ils effectuent ainsi l’une des plus longues migrations en prenant à l’automne une direction NO/SE.

Quant à notre oiseau, il ne sera pas revu les jours suivants.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *