Le Brévent

Massif du Mont blanc vu depuis le Brevent
FacebookTwitter

Lundi 26 juin. Dernière balade pour ce week-end en Haute-Savoie. Nous quittons Vallorcine, direction Chamonix pour prendre les nacelles permettant de monter sur le Brévent. Première fois de ma vie que je prends le téléphérique (il y a bien une première fois pour tout) ce qui permet de s’éviter 1300 m de dénivelé positif ! L’arrivée sur le Brévent, en surplomb des falaises longées par les chocards et les hirondelles de rochers, est assez impressionnante.

Panorama depuis le Brevent

Panorama depuis le Brevent

Balade au Brévent

Balade au Brévent

Depuis l’arrivée du téléphérique, le sentier descend tranquillement le long des crêtes au milieu des pierriers. Le milieu semble très favorable au lagopède, mais nous aurons beau scruter autour de nous nous ne parviendrons pas à en trouver. Cependant, le paysage sauvage qui s’étend en direction de la réserve naturelle de Passy suffit pour apprécier pleinement la balade.

Panorama depuis le Brevent

Panorama depuis le Brevent

Combe depuis le Brevent

Combe depuis le Brevent

Vue sur le massif du Mont-Blanc depuis le Brevent

Vue sur le massif du Mont-Blanc depuis le Brevent

Petit à petit, les nuages qui semblaient bien loin commencent à obscurcir le ciel entièrement bleu depuis le début de la matinée. Petit à petit, le Mont-Blanc est enveloppé et disparaît dans un voile blanchâtre.

Massif du Mont blanc vu depuis le Brevent

Massif du Mont blanc vu depuis le Brevent

Massif du Mont blanc vu depuis le Brevent

Massif du Mont blanc vu depuis le Brevent

Massif du Mont blanc vu depuis le Brevent

Massif du Mont blanc vu depuis le Brevent

Massif du Mont blanc vu depuis le Brevent

Massif du Mont blanc vu depuis le Brevent

Massif du Mont blanc vu depuis le Brevent

Massif du Mont blanc vu depuis le Brevent

Aiguille du midi vue depuis le Brevent

Aiguille du midi vue depuis le Brevent

Malgré ces conditions peu propices, quelques rapaces font leur apparition : un circaète, puis un Milan noir et enfin, un Aigle royal. Nous suivons le sentier jusqu’au refuge de Bellachat. Petite pause en espérant observer les sizerins flammés notés sur le site les jours précédents. Un Accenteur alpin fait entendre son chant, quelques becs-croisés passent en vol, mais pas de sizerin pour nous. Cette fois-ci nous n’échapperons pas aux 1300 m de dénivelés, mais en descente c’est un peu moins fatiguant ! Nous croisons le chemin d’un chamois qui nous observe paisiblement, camouflé dans les rochers.

Chamois sous le refuge de la Bellachat

Chamois sous le refuge de la Bellachat

Chamois sous le refuge de la Bellachat

Chamois sous le refuge de la Bellachat

Un Lézard vivipare patiente et profite de la chaleur emmagasinée par les rochers.

Lézard vivipare sous le refuge de Bellachat

Lézard vivipare sous le refuge de Bellachat

La suite de la descente se fait sous des averses intermittentes.

Gazé ou Piéride de l'Aubépine dans le bois Prin

Gazé ou Piéride de l’Aubépine dans le bois Prin

 

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *