En route pour le nord

FacebookTwitter

Vendredi 9 février 2018

Accompagnée par un de mes nouveaux collègues muté à Pouembout, nous quittons Nouméa, direction la Province nord. Il fait grand beau et le paysage est verdoyant. La route est belle et en grande partie limitée à 110 km/h. Il n’y a pas grand monde et la nouvelle voiture roule bien. La prochaine étape : La Foa pour tester un véhicule pour le collègue qui n’avait pas trouvé son bonheur à Nouméa. Nous arrivons en avance ce qui nous donne l’occasion de visiter le village et pour moi de sortir les jumelles. Petit tour devant la jolie église tandis qu’un Busard de Gould survole la zone.

La Foa

Un petit tour près de la rivière. Nous nous garons près de la passerelle Marguerite conçue par les disciples d’Eiffel.

Passerelle Marguerite

Rivière à La Foa

La passerelle n’est plus utilisée et a été remplacée par un pont en béton sous lequel nichent des hirondelles de Tahiti. Lors des grosses pluies, il paraît que la route est souvent bloquée ici, ainsi qu’ à Bourail.

Pont à La Foa

Hirondelle de Tahiti sous le pont de La Foa

Après les essayages nous reprenons la route, belle vue sur le lagon en sortant de Bourail, enfin ! Au final on ne voit pas souvent la mer depuis cette route ! En revanche, le paysage est très verdoyant, signe de la saison des pluies !

Vers 14h nous arrivons à Koné. Nouvelles démarches administratives, passage à l’assurance de l’appart puis état des lieux. Et voilà, j’ai les clés de mon nouveau chez moi ! Et … y a déjà Internet 😉 un grand merci à Eolia qui a tout géré avant mon arrivée. Il y a l’essentiel et me voilà en place pour attaquer cette aventure calédonienne.

Je dois avouer que ça nous a faut un choc en arrivant ici ! C’est vraiment perdu et au final loin de la mer … 2 ans ici !! Pas un endroit pour boire un verre si ce n’est à l’hôtel La Néa, un cinéma construit mais fermé car non rentable … On a fini sur un parking à l’entrée du village au camion kebab (qui d’ailleurs était très bon) car nous n’avons pas trouvé de resto ouvert … La première soirée a été un petit peu difficile lol Mais ce sentiment s’est vite dissipé et dès le lendemain matin je me sentais à nouveau à fond ! Ici c’est sauvage, authentique, et pour le coup véritablement dépaysant 🙂

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *