FacebookTwitter

18 février 2018.

Première sortie à Creek salé, mise à l’eau de Pouembout. Cette zone de marais et de mangrove est très intéressante pour les oiseaux.

Creek salé

Je découvre de nombreuses nouvelles espèces, les yeux tantôt rivés vers le paysage, tantôt plongés dans mon guide. Les hirondelles sont nombreuses, il s’agit d’hirondelles messagères. Mais une autre hirondelle, posée sur une branche présente des caractéristiques différentes : pas de longs filets, absence de gorge orangée, un croupion blanc, un début de collier (de loin ça m’a fait pensé à un tarier pâtre). Je prends une photo « document » question de chercher l’espèce plus tard dans le guide.

Hirondelle des arbres, tree martin, Creek salé, Pouembout, 18-02-2018

Il y a peu d’hirondelles visibles en Nouvelle-Calédonie : l’hirondelle de Tahiti, l’hirondelle messagère et l’hirondelle des arbres. Visiblement, la chance m’ a sourit pour ma première sortie, l’hirondelle des arbres (Petrochelidon nigricans est une espèce très rare en Nouvelle-Calédonie quoiqu’elle soit répandue sur le continent australien. Bref, ça commence fort 🙂

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *