FacebookTwitter

L’îlot canard, appelé également l’île aux canards, est située seulement à 5mn en bateau de Nouméa. Pour les amoureux du snorkeling, cette réserve créée en 1989 est une étape incontournable lors de votre séjour en Calédonie. Il est donc interdit d’y pêcher ou de prélever du sable, des minéraux ou des végétaux. Lors de cette expédition facile à organiser, vous pourrez découvrir un joli récif corallien et, avec un peu de chance, observer tortues et requins.

Ilot Canard, vue sur Nouméa

Pourquoi le nom d’Ile aux canards ? Pas de canard pourtant sur cet îlot qui accueille par ailleurs la reproduction de plusieurs oiseaux marins, notamment des colonies de mouette argentée et de puffin fouquet. D’autres oiseaux peuvent également être observés en halte migratoire, comme le pluvier fauve, commun sur le caillou. Le site doit cette appellation à l’ancien nom de l’anse Vata qui s’appelait autrefois la « Baie des canards ». Aurait-on pris les nombreux radeaux de puffins présents dans la baie pour des canards ? J’ai souvenir d’une sortie en Corse où le guide comparait effectivement le puffin cendré à un canard pour le décrire aux touristes … Pauvres puffins !

Ilot Canard, zone de reproduction du Puffin fouquet
Ilot Canard

Comment se rendre sur l’île aux canards ? Depuis l’anse Vata, il existe deux services de navettes permettant de rejoindre l’îlot. Les départs ont lieu toutes les 10 mn environ, entre 8h30 et 16h30 en basse saison (01/05 au 30/09) et entre 8h30 et 17h30 en haute saison (01/10 au 30/04) pour un tarif de 1200 F/ personne.

Activités sur l’île aux canards : un restaurant a été aménagé sur l’île. Il est possible d’y louer une chaise longue et surtout … un parasol … quasi indispensable. Des soirées et des événements y sont organisés tout au long de l’année. Je vous invite à consulter le site dédié pour vous tenir informés du calendrier. Vous trouverez également toutes les informations pratiques.

ileauxcanards.nc

Le sentier sous-marin : Mais pour les amoureux de la nature, c’est surtout le sentier sous-marin qui fait l’intérêt du site. Ce parcours de 400m balisé par des bouées munies de planches explicatives permet de découvrir facilement la faune et la flore du lagon calédonien : poissons clown, poulpes, loches … et même tortues vertes. Le 17 mars 2018, première balade sur l’îlot, je suis vraiment revenue enchantée ! Superbe moment passé avec une tortue verte très coopérative 🙂 un moment vraiment magique. Voici 2 petites vidéos réalisées à cette occasion, j’espère que ça vous donnera envie de faire un petit détour par ce site !

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *