FacebookTwitter

La perruche d’Ouvéa (Eunymphicus uvaeensis) était autrefois considérée comme une sous-espèce de la perruche cornue (Lunymphicus cornutus) qu vit sur la Grande-Terre. Elle constitue aujourd’hui une espèce à part entière endémique à cette île de l’archipel Loyauté. Elle est l’une des espèces de psittacidés les plus menacées du Pacifique.

Elle fréquente les forêts hautes et moyennes où elle trouve ses ressources alimentaires ainsi que les anfractuosités dans les arbres pour nicher. Les zones de jachères où les jardins où se développent papayers et passiflores sont également attractives.

Des prospections menées en 1994 avaient permis d’estimer la population de perruche à 630 individus (CIRAD). Les menaces principales qui pèsent sur cette espèce sont la destruction de leur habitat et la capture de jeunes au nid.

Où observer la perruche d’Ouvéa  ?

L’essentiel de la population est concentré sur le nord de l’île où subsiste une grande forêt. Elle est facile à observer dans les arbres autour du gîte Beauvoisin sur la commune de Goosana. Des sorties guidées sont également organisées par Benoît Tangopi sur la tribu de Ohnyat (tel : 80 05 49) et Jean-Bptiste Dao sur la commune de Téouta (tel : 90 54 85).

La perruche d’Ouvéa from Roger Le Guen on Vimeo.

Perruche d’Ouvéa, Gîte Beauvoisin
Perruche d’Ouvéa, Gîte Beauvoisin
Perruche d’Ouvéa, Gîte Beauvoisin

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *