FacebookTwitter

Le pont de Mouli est probablement l’une des attractions incontournables d’Ouvéa. En vous postant le long de la rambarde surplombant l’eau turquoise, il n’y a plus qu’à pencher la tête et à attendre pour voir passer raies, tortues, poissons, requins … Cela donne envie de mettre la tête sous l’eau ! Il est possible de faire du snorkeling depuis le pont mais seulement du côté « large », la baie encerclée par les falaises constituant une réserve. Attention cependant aux courants qui peuvent être assez forts !

Pont de Mouli

 

Achevé en 1984, le pont permet de relier l’île de Mouli à l’île principale. Subissant les assauts permanents du vent et de la mer, le pont est aujourd’hui en cours de rénovation et une nouvelle structure devrait voir le jour, laissant un peu plus de place pour les piétons. Il n’était d’ailleurs ouvert qu’à certains moments de la journée lors de mon passage, mieux vaut donc se renseigner avant de passer pour ne pas se retrouver bloqué de l’autre côté !

Travaux sur le pont de Mouli

12 avril 2018. Après la balade sur les falaises de Lékiny, arrêt obligatoire sur le pont. Le courant est malheureusement trop fort aujourd’hui pour aller à l’eau mais on ne se lasse pas d’admirer le paysage aux couleurs changeantes. Le lagon écume toutes les nuances de bleu.

Baie de Mouli
Lagon de Mouli

Nous finissons par passer du côté de l’île de Mouli avec une pause repas à la table d’hôte Fassy face à l’îlot Fayawa. Poissons, crevettes et spécialités locales, un délice 🙂

Table d’hôte Fassy
Îlot Fayawa

Le passage d’une aigrette sacrée le long du chenal qui sépare l’île de Mouli de l’îlot me donne l’occasion de faire un peu quelques photos d’oiseaux … j’avoue qu’il y en a assez peu dans mes derniers articles !

Aigrette sacrée, Ouvéa

La route se poursuit jusqu’à la pointe de Mouli, petite plage déserte au sable blanc bordée de rochers dominés par des pandanus. Ce site est aussi intéressant pour le snorkeling, mais là encore, le vent ne nous est pas favorable … ce n’est pas prudent de nager jusqu’au tombant dans ces conditions ! Pour la plongée, il faudra revenir. Mais le cadre est en lui-même une fin en soi et le coucher de soleil sur les Pleiades du sud alors que les centaines de puffins naviguent au milieu des vagues un véritable spectacle ! 

Pointe de Mouli
Pointe de Mouli
Pointe de Mouli
Pointe de Mouli
Pointe de Mouli

14 avril. Dernier jour sur Ouvéa. Impossible de partir sans repasser sur le pont. Quelle bonne idée ! ce matin tout un groupe de raies léopard plane en escadrille dans le chenal survolé par des sternes huppées regagnant un banc de sable.

Groupe de sternes huppées
Groupe de raie léopard sous le pont de Mouli
Raie léopard sous le pont de Mouli

Le vent est enfin tombé, les conditions optimales, c’est le moment ou jamais de se mettre à l’eau ! Les palmes sont vites enfilées et me voilà sous le pont au milieu des carangues et des raies … magique ! Il ne faut pas oublier que ces raies possèdent un dard mais elles ne sont pas agressives, il faut seulement respecter une distance de sécurité et laisser l’animal venir à soi. Malheureusement je n’avais pas recharger la batterie de la caméra … Je n’ai pu ramener que quelques images mais quel souvenir !

Balades naturalistes sous le pont de Mouli

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *