FacebookTwitter

Vendredi 31 août

Cela ne fait même pas une semaine que je suis de retour sur le Caillou après un voyage de rêve de 15 jours en Polynésie. Et pourtant, je n’ai pas pu résister à l’appel de la mer, comme si je n’étais jamais rassasiée … Et puis, la saison de présence des baleines dans les eaux calédoniennes commence à arriver à son terme. Autant profiter pour faire une dernière sortie, surtout que les conditions météo s’annoncent excellentes ! Je quitte donc ma brousse, direction Nouméa !

Dimanche 1er septembre

Le RDV est fixé à 6h sur le port de Nouméa, il fait encore frais à cette heure matinale, mais le lagon est comme un lac et tandis que le soleil se lève l’atmosphère se réchauffe rapidement. C’est à bord du catamaran Aito, affilié à l’association Caledonie Charter, que j’ai déjà présentée dans un article précédent, que nous filons en direction du grand lagon sud. Les conditions d’observation sont parfaites ! De temps à autre, des dauphins de l’Indo-Pacifique (Tursiops aduncus) font une brève apparition mais restent à distance du navire. Deux dauphins à long bec (Stenella longirostris) effectuent quelques sauts à l’avant du navire mais décrochent rapidement et nous les perdons dans les vagues arrières. Nous finissons par arriver dans le grand lagon sud où deux baleines ont été signalées. Avant d’arriver sur zone, Ulysse, le skipper, présente les différentes espèces observables dans le lagon, plus particulièrement les mœurs des mégaptères ainsi que le travail effectué par les associations Calédonie Charter et Opération Cétacés. Super exposé interactif et instructif. Je ne peux pas m’empêcher d’avoir une petite pensée pour les présentations de Franck et Frank à bord de la Croix du Sud en Méditerranée …

Nous rejoignons les observateurs déjà en place. Les deux baleines, calmes, longent le récif de l’îlot Nouaré. Le cadre est paradisiaque 🙂

Petite sonde le long de l’îlot Nouaré
Souffle !!
Baleines à bosse
Baleines à bosses

Tandis que les deux individus s’éloignent, nous nous tenons à distance pour respecter le temps d’observation défini par la charte de bonne conduite à laquelle adhèrent les navires de Caledonie Charter. L’approche des animaux est respectueuse et les opérateurs jouent vraiment le jeu de l’éthique.

L’une des deux baleines frappe de temps à autre l’eau de sa caudale. Nous aurons ainsi droit à un petit spectacle !

Baleine à bosse

Les deux mégaptères poursuivent leur route, une dernière sonde et nous les abandonnons.

Dernière sonde
Baleine à bosse
Baleine à bosse

Nous reprenons la route vers Nouméa, cette fois-ci en passant le long de l’île Ouen aux paysages sauvages. La Calédonie est vraiment grandiose …

Ile Ouen
Ile Ouen
Nous longeons l’île Ouen

Quelques brèves apparitions de dauphins, toujours aussi peu coopératifs, quelques puffins fouquets, des sternes huppées et des balbuzards pêcheurs, occupent le trajet du retour. Nous passons le Mont Dore alors que la lumière du soir dessine de façon plus nette les reflets du relief.

Le Mont Dore

C’est dans lumière dorée du soleil couchant que nous regagnons le port.

Sunset sur l’îlot Canard
Retour à Nouméa à bord d’Aito

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *