FacebookTwitter

Dimanche 9 septembre.

Nous quittons au petit matin la mangrove de la zone VKP pour gagner l’eau turquoise du lagon, enfin, encore faut-il la trouver ! Avec les courants et les nombreux creek qui se jettent ici, pas toujours évident de tomber sur des endroits pour se mettre à l’eau ! Le long de la côte nous croisons la route d’un beau groupe de dauphins à long bec, les spinner. Au moins une quarantaine avec des jeunes. Ils s’éloignent et nous les laissons filer tandis que nous trouvons une zone pour nous mettre à l’eau. Mais à peine la tête immergée, nous tombons nez à nez avec deux gros rémoras, ce n’est pas très bon signe car il est rare qu’ils naviguent en solitaire … je fais demi-tour pour rejoindre le bateau tandis que mon co-équipier me fait signe et m’indique une direction. Malheureusement, le temps que je me retourne, le requin est passé au-delà de la zone de visibilité … nous remontons rapidement sur le bateau, il s’agissait d’un gros requin bouledogue. Etait-il intéressé par les jeunes dauphins encore en vue ? Nous reprenons la route et les dauphins finissent par venir à l’étrave. Ils resteront un long moment avec nous ce qui me donnera l’occasion de faire films et vidéos … et de prendre, accessoirement, un bon coup de soleil !

Dauphins à long bec
Dauphins à long bec

Il est temps de se remettre à l’eau, décidément la chance nous sourit ! Un superbe requin léopard est posé, paisible, sur le sable. Depuis le temps que je rêvais de rencontrer cet élégant requin !

Requin léopard

Il n’est pas le seul squale à fréquenter la zone. Ici comme un peu partout dans le lagon calédonien, les requins à pointe blanche sont omniprésents, surtout lorsqu’un poisson vient d’être piqué ! Mais aujourd’hui nous croiserons également un requin à pointe noire, ainsi qu’un requin citron une fois à bord du bateau.

Récif dans le lagon de la zone VKP
Lagon au large de la zone VKP
Seiche

D’une cuvette à l’autre, d’une patate à l’autre, ici une raie pastenague, là un napoléon, des loches imposantes, le temps passe bien vite ! C’est déjà la fin d’après-midi et nous regagnons la côte. Un dernier arrêt, cette fois-ci pour une observation rapide d’un groupe de 3 raies mantas qui, malheureusement, disparaissent bien vite dans l’eau opaque de la baie.

Retour sur Pouembout

C’est une nouvelle fois les yeux émerveillés par les beauté du lagon calédonien que je remets mon pied sur la terre ferme.

Vous aimerez aussi

  • Pouembout : Creek saléPouembout : Creek salé A la sortie du village de Pouembout, la piste qui conduit à la mise à l'eau de Creek […]
  • Koumac : l’Ile KendecKoumac : l’Ile Kendec Dimanche 11 février 2018           Map Première véritable sortie quelques jours après […]
  • La cascade de TaoLa cascade de Tao 30 avril 2018. Poursuite de ce week-end prolongé sur la côte Est de la […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *