FacebookTwitter

Lundi 15 octobre

Départ en solo de Nouméa en fin d’après-midi, direction Port-Vila où j’arrive seulement après une heure de vol. Il fait déjà nuit, j’achète une carte téléphone avec un forfait appel + internet (1000VT) en arrivant au petit aéroport. La journée a été pluvieuse et l’ambiance est encore très humide. La réservation des hôtels et transports avait été gérée à l’avance par Zaza. Malheureusement, les taxis sont nombreux à attendre à l’arrivée mais pas de signe des gérants de la pension qui devait m’accueillir. Je patiente et finit par appeler Zaza. Elle gère le contretemps rapidement. Effectivement, ils avaient oublié la réservation … Ils me trouvent vite une place dans l’hôtel central Inn, certes un peu rustique, douche et toilettes sur le palier, une chambre type chambre étudiante, mais ça ira très bien pour la nuit.

Mardi 16 octobre

Mon taxi arrive de bonne heure pour un transfert à l’aéroport. J’ai le temps de prendre un bon café et de m’acquitter de la taxe de 200 VT obligatoire à chaque fois que l’on quitte une île. Je quitte l’île d’Efate pour rejoindre celle d’Espiritu Santo, la plus grande de l’archipel. Le ciel est toujours gris sur Port Vila, mais c’est sous le soleil que j’atterris à Luganville après 80mn de vol.

Aéroport de Port-Vila

Un taxi me conduit chez Zaza où je retrouve mes amis. Juste le temps de déposer mes affaires et nous voilà déjà repartis, toujours en taxi, pour gagner l’îlot Dany tout proche de Luganville en faisant juste un stop pour prendre des sandwichs. Nous prenons la mer à bord d’une petite embarcation qui prend quelque peu l’eau. Pas de soucis, il suffit d’écoper au fur et à mesure que nous avançons. Nous arrivons sans problème jusqu’à Dany, une île paradisiaque où nous nous retrouvons seuls.

Ilot Dany
Ilot Dany
Ilot Dany

Un petit tour sur l’îlot me permet d’observer mes premiers martins-chasseurs à collier blanc.

Martin-chasseur à collier blanc, Ilot Dany
Martin-chasseur à collier blanc, Ilot Dany

Nous avons toute la journée pour profiter du snorkeling qui vaut vraiment le coup. Dany est encerclé par un magnifique récif où se développent des coraux en forme de corolles multicolores. Je n’avais encore jamais vu de formation de la sorte. Vraiment magnifique. Le long d’un petit tombant, j’observe même un joli perroquet à bosse.

Coraux autour de l’îlot Dany
Coraux autour de l’îlot Dany

Petit hic dans ce cadre idyllique : une bassine contenant des bébés tortues, pour les montrer aux touristes … Moi j’ai envie de dire, les touristes ils ont qu’à apprendre à ouvrir les yeux, les tortues c’est joli dans la mer … J’espère juste qu’ils ne les garderont pas trop longtemps …

Ilot Dany

Nous finissons par retourner à Luganville. Après la douche, petit tour dans les boutiques d’artisanat local puis au marché, ouvert 24h sur 24h.

Capucin à tête noire, Santo
Luganville

C’est ici, dans les petites cuisines que nous prendrons notre repas du soir. Ambiance locale garantie !!

Repas au marché de Luganville

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *