FacebookTwitter

Jeudi 27 décembre

Ce matin j’ai un peu de temps, j’ai réservé un ferry pour l’île Tiritiri Matangi qui ne part qu’à 9h50 de Gulf Harbour. Le soleil est au beau fixe et cette fois-ci je ne me laisserai pas avoir, j’embarque crème et eau. Le ferry, en provenance d’Auckland, est imposant et bondé, je ne m’attendais pas à ça ! A nouveau, nettoyage des chaussures avant d’embarquer. La traversée n’est pas longue, moins de 30mn. Peu d’oiseau, quelques sternes tara, mon premier manchot pygmée, et surtout, un requin marteau d’environ 2 m nageant paisiblement en surface ! Le bateau débarque ses hordes de touristes que je fuis dès que le briefing des gardes nature est terminé.

Arrivée à Tiritiri

Je pars en sens inverse de la foule, occasion d’observer mes premiers créadions rounoirs, endémique emblématique de l’île ! Ils sont abondants, autant que les méliphages tui rivalisant de leur chant sonore.

Méliphage tui, Tiritiri Island
Créadion rounoir, Tiritiri Island

Je suis la côte où sont présents quelques oiseaux « communs » : pluvier roux, cormoran pie et huîtrier variable.

Cormoran varié, Tiritiri Island
Huîtrier variable sur la plage de Tiritiri Island

Je m’engage dans la forêt. De nombreux oiseaux piaillent autour de moi mais restent invisibles, c’est assez frustrant !! Mais il faut savoir se montrer patients et je parviendrai finalement à observer plusieurs endémiques. Mais il faut avouer que le timing est court ! En débarquant à presque 11h et avec un départ à 15h30, ça fait juste ! Mieux vaudrait y passer une nuit, il y a des logements à disposition, mais je m’y suis prise trop tard. Des guides proposent également un tour, j’ai préféré faire ma solitaire mais cela peut être intéressant également. A force de chercher la tête en l’air avec les jumelles dans le feuillage, je finis par tomber sur un groupe de mohua à tête blanche. Joli piaf ! Au final j’en observerai un bon nombre au fil de la balade.

Mohoua à tête blanche, Tiritiri Island
Jeune Mohoua à tête blanche, Tiritiri Island

Plus intéressant, quelques hihi, espèce extrêmement rare, font une brève apparition. La photo n’est pas top mais contente d’arriver à en capter un !

Hihi de Nouvelle-Zélande, Tiritiri Island

Au bord du chemin un miro de Garnot prend la pose, lui aussi est dans la boîte !

Miro de Garnot, Tiritiri Island

Alors que le temps avance, il me manque l’autre star de l’île : le takahe, espèce de talève qui ressemble un peu à un dinosaure. Ça, ça ne devrait pas passer inaperçu contrairement au hihi ! Mais pas la moindre poule ! Les panneaux indiquent qu’il ne faut pas les nourrir, elles ne doivent pourtant pas être bien farouches … Au lieu de chercher dans la brousse, je ferai peut-être mieux de prendre la direction du point d’info et de la zone de pique-nique … Bingo elles sont là les poulettes, à moitié apprivoisées et baguées. Il faut dire que cette espèce est passée près de l’extinction ! En effet, le Takahé du sud (distinct de celui du nord qui est à présent éteint) était considéré comme disparu jusqu’à se redécouverte dans le fjordland en 1948. Un parc national a alors été créé dans cette zone et plusieurs spécimens implantés sur différentes îles de Nouvelle-Zélande, comme ici à Tiritiri, pour favoriser la conservation de l’espèce.

Takahé, Tiritiri Matangi Island
Takahé, Tiritiri Matangi Island
Le phare de Tiritiri Matangi Island

En revanche, je ne parviendrai pas à trouver l’autre dinosaure, le sphénodonte, le lézard qui n’est pas un lézard … dommage. Je finis mon tour par … occasion de faire quelques dernières photos avant de rejoindre le warf.

Oiseaux observés

Retour vers 16h à Gulf harbour. Trop tôt pour rentrer. Je file donc au Shakespeare parc tout proche. Le soleil est toujours au beau fixe et le vent fait le bonheur des kite surfeurs. Je balade tranquillement avant de reprendre la route.

 

Méliphage Tui
Méliphage Tui
Te Haruhi bay dans le Shakepeare regional Park

Dernière journée en solo avant de récupérer le van et Elise.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *