FacebookTwitter

Nous avions quitté le matin le pied du mont Cook et continuons la route jusqu’à Oamaru. 2 colonies de manchots se situent à la sortie de la ville. Une colonie de manchot pygmée payante et une colonie de manchot antipode gratuite. Ça tombe bien c’est cette espèce qui nous intéresse ! Nous suivons les panneaux et arrivons sur un sentier en surplomb de la plage où dorment quelques otaries.

Colonie de Manchot antipode près d’Oamaru

Les manchots n’arrivent que tard en soirée, entre 20h et 21h mais nous tentons notre chance, et, à nouveau, nous avons bien fait. Un joli manchot finit par sortir de l’eau avant que la pluie commence à tomber. Cela suffisait pour la coche !

Manchot antipode près d’Oamaru

Nous rejoignons le camping car, la pluie se renforce et nous nous calons devant la digue entre le camping et la colonie de manchot pygmée. Cette fameuse digue où s’agglutinent cormorans mouchetés et bronzé, nouvelle coche, et l’occasion de rédiger ce compte-rendu ! Nous rions avec Elise en voyant débarques les japonais sous la pluie prenant des photos de cormorans qu’ils prennent peut-être pour des manchots ?

Cormorans bronzés et Cormorans mouchetés sur le warf d’Oamaru
Cormorans bronzés et Cormorans mouchetés sur le warf d’Oamaru
Localisation

Lundi 14 janvier

Nous quittons de bonne heure l’espace de camping autorisé au milieu de zones humides où évoluent échasses et sarcelles à la sortie d’Oamaru. Nous roulons en direction de Dunedin en faisant plusieurs stops au fil de la journée. Premier arrêt à Moeraki boulders. Il faut payer 2$ par personne pour accéder à la plage (même si nous nous apercevrons plus tard qu’on peut y accéder gratuitement en se garant au parking suivant). Il est encore tôt et les touristes peu nombreux, c’était le bon créneau car à notre départ les cars commençaient à arriver.

Moeraki boulders
Moeraki boulders
Moeraki boulders

Nous n’allons pas bien loin et faisons un nouvel arrêt, cette fois à la réserve de Katiki près du phare. Les otaries à fourrure y sont nombreuses et certaines dorment même sur le chemin ! Le soleil est au beau fixe mais le vent violent.

Réserve de katiki
Réserve de katiki
Otarie à fourrure de Nouvele-Zélande, Réserve de katiki
Otarie à fourrure de Nouvele-Zélande, Réserve de katiki
Otarie à fourrure de Nouvele-Zélande, Réserve de katiki
Otarie à fourrure de Nouvele-Zélande, Réserve de katiki
Réserve de katiki
Réserve de katiki

Nous nous calons à l’abri de la pente pour scruter en mer. Les puffins fuligineux sont nombreux à filer en mer. Plus loin nous distinguons la silhouette d’albatros mais pas faciles à déterminer ! Sur les rochers autour de la pointe se sont rassemblés de nombreux cormorans mouchetés. Nous verrons également passer quelques cormorans bronzés en vol.

Réserve de katiki
Goéland de Kelp, Réserve de katiki
Réserve de katiki

Il est déjà presque midi et nous nous posons sur les hauteurs de la baie de Moeraki. Ce côté est à l’abri et il ne nous faudra pas bien longtemps pour repérer des dauphins d’Hector. Le repas est frugal, il faudra vraiment qu’on prenne le temps de faire des courses !! Nous reprenons la route, toujours en suivant la côte. Arrêt à la réserve suivante : Matakaea Scenic reserve. Les otaries sont vraiment partout et je prends à nouveau le temps de faire quelques images. Un gros mâle tout juste sorti de l’eau se toilette avant de s’allonger et roupiller comme tous ses congénères.

Matakaea Scenic reserve
Otarie à fourrure de Nouvelle-Zélande, Matakaea Scenic reserve
Otarie à fourrure de Nouvelle-Zélande, Matakaea Scenic reserve

Otarie à fourrure de Nouvelle-Zélande, Matakaea Scenic reserve
Otaries à fourrure de Nouvelle-Zélande, Matakaea Scenic reserve
Otaries à fourrure de Nouvelle-Zélande, Matakaea Scenic reserve
Matakaea Scenic reserve
Matakaea Scenic reserve
Cormoran bronzé, Matakaea Scenic reserve

Nous sortons à nouveau la longue-vue et cette fois-ci nous parvenons à mieux distinguer les albatros qui passent un peu moins loin, en particulier les albatros royaux reconnaissables à leur dos blanc. Les premiers du voyage. L’appli campermate nous est à nouveau d’une bonne aide et nous trouvons une balade à faire à Karitane. Situé au bord d’une lagune, les oiseaux sont nombreux dans la zone et nous prenons le temps de faire quelques images d’une spatule royale, d’huîtriers de Finsh et d’une aigrette à face blance.

Petit port de Karitane
Petit port de Karitane
Spatule royale dans les vasières près de Karitane
Vasières près de Karitane
Spatule royale dans les vasières près de Karitane
Spatule royale dans les vasières près de Karitane
Huîtrier de Finsh, Karitane
Huîtrier de Finsh, Karitane
Huîtrier de Finsh, Karitane
Aigrette à face blanche, Karitane
Aigrette à face blanche, Karitane

Le ciel devient menaçant et une bruine fine commence à tomber. Nous hésitons à partir en balade … on y va quand même et nous avons bien raison car le ciel s’éclaircit à nouveau et nous aurons droit à une belle lumière du soir. La boucle n’est pas très grande mais permet d’avoir de jolis points de vue sur les falaises. Côté baie, la mer est calme et nous scannons aux jumelles, nous apercevons au loin un manchot qui restera indéterminé mais observons à nouveau deux dauphins d’Hector. L’ambiance est particulièrement paisible.

Balade côtière à Karitane
Balade côtière à Karitane
Balade côtière à Karitane
Balade côtière à Karitane
Plage de Karitane
Plage de Karitane
Dauphin d’Hector dans la baie de Karitane
Balade côtière à Karitane
Balade côtière à Karitane
Balade côtière à Karitane
Balade côtière à Karitane
Balade côtière à Karitane

Nous finissons la balade en prenant de jolies images d’un cormoran moucheté profitant des derniers rayons de la journée. Retour au van où nous mangeons nos pâtes chinoises et dodo.

Plage de Karitane
Cormoran ponctué, Karitane

Vous aimerez aussi

One Reply to “Les réserves naturelles entre Oamaru et Karitane”

  1. Les photos, des animaux comme des paysages, sont magnifiques, bravo ! C’est toujours un plaisir defaire ces découvertes par procuration à travers du blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *