FacebookTwitter

Le Takahé du sud était déjà réduit en nombre et localisé en répartition lors de la colonisation. À la fin du XIXe siècle, seuls quatre takahés sont aperçus. Ils étaient donc considérés comme éteints au début du XXe siècle jusqu’à leur redécouverte dans le fjordland en 1948. Dans l’île du Nord, une autre espèce similaire, qui partage le même ancêtre que le pūkeko, était connue sous le nom de moho, mais elle est éteinte depuis longtemps. Le takahe est la plus grande espèce de râle au monde. Il a un bleu profond sur la tête, le cou et les parties inférieures, un vert olive sur les ailes et le dos, ainsi qu’un sous-voile blanc. L’énorme bec conique est rouge vif, plus pâle vers le bout, et se prolonge sur le front sous forme de bouclier frontal rouge; les grosses pattes sont rouges et orange en dessous.

Ordre : Gruiformes

Famille : Rallidae

Taille : 50 cm

Habitat

Le Takahe vit principalement dans les prairies, utilisant des arbustes comme abris. Dans le Fiordland, les prairies alpines et les plaines de rivières rouges sont privilégiées. Lorsque la neige hivernale recouvre ces zones, les oiseaux se déplacent dans la forêt de hêtres adjacente. 

Les causes de la disparition

La chasse, la destruction des milieux et la prédation causée par les espèces introduites sont les causes principales du déclin de cette espèce. Grâce au programme de conservation mis en place, la population en octobre 2017 était estimée à 347 individus.

Poussin de Takahé, Ile de Tiritiri

Où voir le Takahé ?

Le Takahé est présente dans plusieurs sanctuaires où il a été introduit pour préserver l’espèce : Tiritiri Matangi, Motutapu, Kapiti, Mana, Maud, Secretary et Rarotoka islands, Orokonui sanctuary. A l’état sauvage, on ne le rencontre plus désormais que dans les forêts des montagnes à l’ouest du lac Te Anau.

Takahé, Ile de Tiritiri

Quelques erreurs d’identification possibles

Il ne faut pas confondre la rare Takahé avec sa cousine très commune en Nouvelle-Zélande : la talève sultane (Pukeko). Cette dernière est plus petite, ses pattes plus longues et son bec bien moins fort que celui du Takahé. Le dessus des ailes de la talève est noir. Pour donner une idée des dimensions, le takahé peut mesurer jusqu’à 63 cm et peser 3kg tandis que la talève peut mesurer 51 cm pour 1,5 kg. Mais surtout, la talève est capable de voler contrairement au Takahé.

Talève sultane, Tawharanui

Photothèque

Bibliographie

 

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *