FacebookTwitter

Dimanche 27 janvier

Au réveil le temps ne s’est pas du tout amélioré et c’est sous la pluie et dans la grisaille que nous reprenons la route qui longe la côte.

La côte Ouest sous la pluie
En route pour les glaciers !

Nous avons droit cependant à quelques éclaircies en début de matinée.

Éclaircie !
En route vers le Nord

Elles sont cependant bien éphémères et c’est sous les nuages que nous arrivons à Fox glacier. Nous testons l’un des points de vue mais le ciel est complètement bouché. Avec un peu d’imagination on arrive à se représenter des langes de glace descendre en direction de la forêt humide. Enfin avec beaucoup d’imagination ! Nous patientons en mangeant un bout au village, mais le soleil ne semble pas être bien motivé ! Tant que nous sommes dans le coin, nous choisissons l’une des balades proposées sur le site du DoC : le tour du lac Matheson. Là encore il faudra faire preuve d’imagination ! Ce site est réputé pour la vue magique sur le glacier qui se reflète dans les eaux calmes du lac. La balade digestive au milieu de la rain forest est tranquille et agréable.

Sentier autour du Matheson Lake
Fougère dans la forêt du Matheson Lake
Les eaux de la rain forest sont si chargées qu’elles deviennent totalement sombres

Mais ni glacier ni miroir pour nous. Par chance des panneaux d’information exhibent des photos du site dans de bonnes conditions. Effectivement c’est pas moche en vrai ! Bref, il y a des jours où il vaut mieux laisser filer son imagination.

Pour l’effet miroir, il faudra revenir !

Quoi faire autour de Fox Glacier ? 

RDV sur le dite du DoC :  Fox Glacier Area

Nous reprenons la route pour nous rendre au second glacier réputé : Franz Josef. Le temps n’est pas meilleur ici. Nous ne sollicitons pas plus notre imagination pour aujourd’hui et nous contentons de patienter jusqu’au lendemain.

Localisation

Lundi 28 janvier

Enfin, le soleil est de retour ! Ce n’est pas non plus un grand ciel bleu totalement dégagé mais disons qu’il y a un peu de lumière et que la pluie a cessé. C’est parti pour le Robert ‘s point track qui permet d’accéder à un point de vue sur le glacier. Le sentier se faufile au milieu de la forêt humide pour survoler de profonds valons creusés par les eaux glaciaires. Les paysages sont à couper le souffle. Comptez 5h A/R pour effectuer ce parcours.

Roberts Point Track DoC

Robert’s Point Track
Pont suspendu
Rain forest au pied du glacier Franz Josef

En sortant de la végétation luxuriante et verdoyante, le regard se lève spontanément vers les hauteurs où l’une des langues du glacier s’offrent enfin à nous par intermittence au milieu de résistants nuages.

Nous marchons jusqu’à la plateforme pour admirer le paysage. Certes des glaciers j’en ai vus ailleurs, mais ce qui fait le charme de ce site est que d’un seul regard vous embrassez forêt humide, vallée glaciaire et glacier. La Nouvelle-Zélande est vraiment une terre de contraste.Nous revenons sur nos pas pour rejoindre le village.

Pont pour rejoindre le village

Rien de tel qu’une petite pause aux bais chauds pour terminer la journée après cette marche assez sportive tout de même ! Contrairement aux zones géothermiques où les piscines d’eau chaude sont naturelles, celles de Franz Josef utilisent l’eau du glacier qui est chauffée artificiellement. Le cadre reste cependant agréable et permet de se relaxer !

Franz Josef Hot pools

Mardi 29 janvier

Dernière matinée au pied du glacier Franz Josef avec enfin moins de nuages ! Pour clôturer ce chapitre glacier nous choisissons une dernière balade : le Tartare Tunnel Walk. Il faut seulement 1h20 pour effectuer ce petit parcours qui permet de gagner un système de tunnels. Les mineurs pionniers ont créé un système de tunnels de 500 mètres à partir de la gorge de Tatare pour acheminer l’eau jusqu’à la terrasse Waiho. Alors que l’or récupéré ne couvrait pas les coûts miniers, le canton de Franz Josef fut établi sur le site de l’opération. À partir de 1911, les vannes fournissaient l’alimentation en eau de l’ancien hôtel Graham. L’eau à haute pression entraînait une roue Pelton dans la ville et générait de l’électricité pour une scierie le jour et des lumières pour la ville la nuit. En 1938, l’eau des tunnels de Tatare a alimenté une petite centrale hydroélectrique dans les gorges de Tatare jusqu’à sa destruction par un glissement en 1982. Pour nous, le but de la balade était surtout de voir des Glowworms, ces vers luisants endémiques de Nouvelle-Zélande qui illuminent les grottes. Effectivement, ils sont nombreux dans ces tunnels de Tartare. Pensez à prendre une frontale avec vous et des chaussures pour marcher dans l’eau … vous aurez parfois de l’eau jusqu’au haut des mollets !

Glowworms dans les tunnels du Tartare
Glowworms dans les tunnels du Tartare

Nous revenons tranquillement au village pour prendre notre dernier repas au pied du glacier qui se dégage enfin des nuages.

Tartare tunnels walk
Nouvelle-Zélande, une terre de contraste, passage sans transition de la forêt humide aux glaciers
Dernier regard sur Franz Josef glacier

Quoi faire autour du Franz Josef glacier ?

RDV sur le site du DoC : Franz Josef Glacier / Kā Roimata o Hine Hukatere

Vous aimerez aussi

  • WanakaWanaka Vendredi 25 janvier Nous quittons le Fiordland. Notre prochaine étape : Wanaka. Nous […]
  • French Pass et Marlborough SoundFrench Pass et Marlborough Sound French Pass Mardi 3 février Nous quittons Farewell Spit en début d’après-midi pour […]
  • Randonnée à KaikouraRandonnée à Kaikoura Après avoir passé la matinée en mer sous la grisaille, le soleil finit enfin par percer […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *