FacebookTwitter

Punakaiki Pancake Rocks and Blowholes Walk

Mardi 29 janvier

Nous reprenons la route toujours en direction du nord en longeons la côte pour pénétrer dans le district de Buller. Nous arrivons en fin d’après-midi sur le site de Punakaiki, en bordure du parc national de Paparoa. La côte est réputée ici pour ses roches en sédimentaires, pancake rocks, aux formes originales où s’engouffre l’océan. Nous empruntons le petit entier aménagé qui serpente au milieu de ces roches. Le ciel est gris et bas et je reste un long moment à contempler les vagues de fracassant dans les grottes creusées au fil des âges.

Punakaiki Pancake Rocks

Retour au camping tout proche pour un joli coucher de soleil. Mais si nous avions prévu une escale ici, c’était pour partir chercher le great spotted kiwi dans le parc national accessible par une piste aux milieux favorables. Malheureusement, cette fois-ci nous n’avons pas de chance : la piste est fermée à cause d’éboulements et les sites intéressants trop loin à pieds. Nous nous contenterons d’observer les wékas au bord de la route.

Coucher de soleil en bordure du Parc National de Paparoa

Mercredi 30 janvier

Ce matin, nous avons droit à un peu plus de lumière et nous retournons sur le Pancake rocks walk, occasion de refaire quelques images. Nous ne nous attardons pas trop car la route est encore longue.

Punakaiki, Pancake Rocks walk
Punakaiki, Pancake Rocks walk
Punakaiki, Pancake Rocks walk
Punakaiki, pancake rocks
Punakaiki, pancake rocks
Punakaiki, blowhole
Punakaiki, pancake rocks
Punakaiki, Pancake Rocks walk, Limestone landscape

Punakaiki Pancakes rocks and Blowholes Walk

Punakaiki
Le long de la côte Ouest

Karamea

Nous longeons la côte jusqu’à Wesport et poussons jusqu’à Karamea où nous arrivons un peu après midi. Ici la route côtière s’arrête en bordure du vaste parc national Kahurangi. L’après-midi est consacré à une balade sur les différents sentiers d’Oparara Basin que l’on atteint après une piste de 15 km à travers la forêt. C’est aussi un bon spot pour observer le canard bleu. Il y a des espèces comme ça qui vous échappent quoique vous fassiez, et une fois encore je ne verrai pas l’ombre d’une plume de camard. Les balades sont sympas et permettent d’admirer grottes et arches au milieu d’une forêt luxuriante. Nous avons le temps de faire trois petits parcours dans l’aprem : Oparara arch (25mn one way), Moira Gate Arche / Mirror Tarn Loop Track (1h30 round trip, 4,1 km) et Crazy Paving & Box Canyon Caves (5mn one way, prévoir une torche).

Rivière de la forêt humide
Rivière en forêt humide
Mirror Tarn Loop
Moria Gate
Oparara Arch
Oparara Arch
Oparara Arch

Côté oiseaux, le wéka est omniprésent et particulièrement peu farouche ! La forêt accueille quant à elle les endémiques classiques tels que les robin et fantail.

Weka, Oparara Basin
Weka, Oparara Basin
Miro rubisole, Oparara Basin

Nous terminons la journée à Kohaihai, où se situe un camping du DoC, une aire de pique-nique au départ de sentiers de randonnées s’enfonçant dans le parc national. L’ambiance est paisible au bord de l’estuaire malgré l’abondance des sandfly qu’il n’est pas facile de fuir ! Le soleil frôle l’horizon, c’est leur heure !

Kohaihai
Coucher de soleil sur Kohaihai
Coucher de soleil sur Kohaihai

Oparara Basin  DoC

Wesport

Jeudi 31 janvier

Au petit matin, la brume est toujours dense sur la mer. Ce n’est pas non plus aujourd’hui qu’on fera de jolies photos de la côte. Nous filons jusqu’à westport pour une halte ravitaillement et repas. Les cafés sont nombreux et l’ambiance assez agréable. Direction le phare du cap de foulwind toujours plongé dans la brume. Nous ne prenons même pas le temps de nous y arrêter. Nous tentons quand même la colonie d’otarie de Tauranga. Les ambiances de brume créent ici une atmosphère très esthétique et épurée. Les nuages filent sur le sable noir où se dessinent des formes géométriques. C’est parti pour une séance photo paysage.

Brume sur la baie de Tauranga
Brume sur la baie de Tauranga
Brume sur la baie de Tauranga
Brume sur la baie de Tauranga
Brume sur la baie de Tauranga

Un sentier aménagé permet de gagner un point de vue sur la colonie. Nous dénombrons une trentaine d’individus. Le sentier continue jusqu’au phare mais nous faisons demi-tour. Une longue route nous attend jusqu’à notre prochaine étape : le parc national d’Abel Tasman.

Otaries à fourrure, femelle et jeune, Colonie de Tauranga, Westport
Otaries à fourrure bagué, Colonie de Tauranga, Westport
Cape Foulwind Walkway

Cape foulwind walkway

Vous aimerez aussi

  • Arthur’s passArthur’s pass Mardi 8 janvier Nous quittons Kaikoura dans la matinée. Direction Arthur’s pass. La […]
  • Randonnée à KaikouraRandonnée à Kaikoura Après avoir passé la matinée en mer sous la grisaille, le soleil finit enfin par percer […]
  • Wellington, Te Kopahou reserveWellington, Te Kopahou reserve Samedi 5 janvier Mauvaise nouvelle, je reçois un mail de Kapiti annulant l’excursion […]

2 Replies to “De Punakaiki à Karaméa”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *