FacebookTwitter

Dimanche 12 mai

La saison fraîche s’installe petit à petit sur la Calédonie. C’est la période idéale pour découvrir le caillou à pieds. Direction le Domaine de Deva. Les possibilités de balades sont nombreuses ici, aujourd’hui ce sera le sentier du Oua Koué. Le sentier s’élève rapidement pour atteindre les crêtes surplombant le lagon inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO et traverse des espaces occupés par les navigateurs de la civilisation Lapita il y a 3000 ans.

Sentier du Oua Koué, Domaine de Deva

Il faut juste 2 heures pour faire cette boucle qui permet de découvrir un paysage de savane. Les oiseaux se réfugient dans des bosquets pour se protéger du soleil. On peut observer tous les oiseaux classiques de la forêt sèche. Les langrayens à ventre blanc se perchent au sommet des bois de fer pour surveiller les randonneurs.

Langrayen à ventre blanc, Domaine de Deva

Plus discret, un échenilleur pie, fait une brève apparition avant de disparaître à nouveau dans la végétation.

Echenilleur pie, Domaine de Deva

Le siffleur à ventre roux, appelé également siffleur itchong est également un oiseau commun de ce type de milieu.

Siffleur à ventre roux, Domaine de Deva

Je continue le tour alors que quelques nuages voilent le soleil. La température est agréable et les visiteurs peu nombreux. Le sentier bien entretenu, a été fauché il  a peu. Cette aigrette à face blanche a flairé le bon plan !

Aigrette à face blanche, Domaine de Deva

La fin de la boucle passe en surplomb de l’hôtel Sheraton. Heureusement, les structures de ce genre ne sont pas très nombreuses en Calédonie qui a su préserver son caractère sauvage.

Vue sur le Sheraton, Sentier du Oua Koué, Domaine de Deva,

Je finis par redescendre et traverse un vallon où la végétation se fait plus dense, refuge pour l’avifaune. Je prends le temps d’observer un corbeau calédonien, probablement l’oiseau le plus intelligent au monde. Armé d’un outil, il se livre à un coup de chasse, tentant de débusquer les insectes.

Corbeau calédonien, Domaine de Deva
Corbeau calédonien, Domaine de Deva

Un peu plus loin, c’est un Echenilleur calédonien qui cherche son repas. Pour lui ce sera quelques baies !

Echenilleur calédonien, Domaine de Deva
Echenilleur calédonien, Domaine de Deva

Et voilà, retour dans la savane si typique de cette partie de la côte ouest et la boucle est bouclée !

Sentier du Oua Koué, Domaine de Deva

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *