FacebookTwitter

Appelé Karearea, le Faucon de Nouvelle-Zélande est une espèce endémique. Sa population est estimée à 8000 individu. Il est représenté par 3 formes distinctes : le « bush falcon », plus sombre et plus petit, il est présent de l’île du Nord au nord-ouest de l’île du Sud ; le « eastern falcon » plus grand et plus léger présent dans l’est et le centre de l’île du sud ; « southern falcon » présentant des caractères intermédiaires, occupe le Fiordland, les îles Stewart et Auckland. Comme d’autres faucons, il est capable de voler à des vitesses supérieures à 100km/h. Les adultes sont principalement ornithophages et chassent les passereaux bien qu’ils puissent également attaquer des proies plus grandes qu’eux comme les cormorans. Le faucon de Nouvelle-Zélande peut également chasser des lapins et lapins ou des insectes.

Faucon de Nouvelle-Zélande « Bush falcon » – Abel Tasman National Park
Faucon de Nouvelle-Zélande, « Eastern falcon » – Mont Cook, Tasman Valley

Classification

Ordre : Falconiformes

Famille : Falconidés

Taille : 40-50 cm

Où voir le Faucon de Nouvelle-Zélande ?

Le Faucon de Nouvelle-Zélande est bien réparti sur les 2 îles principales mais absent du Northland. Il se reproduit dans une grande diversité d’habitats de la côte en passant par la forêt jusqu’à au-delà la limite des arbres. J’ai eu l’occasion de l’observer à 3 reprises en 2 mois de voyage. Le premier en vol au-dessus de la forêt du sanctuaire ornitho de Rotokare, le deuxième perché sur un buisson dans la plaine au pied du mont Cook, le dernier en bordure du parc national d’Abel Tasman.

Tasman Valley
Lac Rotokare

Erreurs d’identification possibles

Pas facile de se tromper sur l’identification du Faucon de Nouvelle-Zélande étant donné qu’il est le seul faucon du pays ! Il arrive cependant que certains le confondent avec un autre rapace : le busard de Gould. Mais ce-dernier est plus grand et possède une tache crème sur le croupion bien visible. Leur vol est également totalement différent. Si le busard plane au-dessus des prairies les ailes en V, le faucon quant à lui vole avec les ailes planes.

Busard de Gould

Photothèque

Bibliographie

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *