FacebookTwitter

Cela fait maintenant plus d’un an que je vis sur le Caillou et ce qui au départ était source d’émerveillement et de découverte était petit à petit devenu quotidien. Il faut parfois se secouer pour retrouver l’exaltation des premiers temps. C’était un peu l’objectif de ce week-end, renouer avec les sensations positifs de l’exploration et quoi de plus dépaysant qu’un tour sur la côte Est, si verdoyante et si différente des terres de l’Ouest. Il faut pourtant juste un peu plus d’une heure pour rejoindre Poindimié. Nous partons à 4 en début de matinée après avoir tergiversé à cause des prévisions météo. Mais la règle n°1 ici est probablement ne pas trop se fier à la météo ! Alors que la pluie était prévue, c’est sous un grand ciel bleu que nous traversons la Konetiwaka. La destination du jour : l’îlot réputé le plus beau de Calédonie, l’îlot Tibarama, juste en face de Poindimié. Nous arrivons bien trop tard pour prendre la première navette mais nous profitons du cadre en pique-niquant sur la plage. Nous avions réservé le matin pour la deuxième navette du jour à 13h30 avec Aqualagoon. Nous embarquons sur un petit zodiac et arrivons rapidement sur l’îlot à la dense végétation qui fait son charme. En y pénétrant, nous avons le sentiment d’être au milieu d’une vaste forêt vierge ! Nous débarquons sur un sable blanc où s’évanouie l’eau turquoise. Enfin, le sentiment d’aventure et de voyage renaît en moi. Nous avons vraiment de la chance de vivre cette aventure au bout du monde, même si l’expatriation et la vie en brousse ne sont pas faciles tous les jours. Il faut parfois des instants comme le moment où je posai mon pied sur cet îlot paradisiaque pour renouer avec le sentiment de liberté.

Ilot Tibarama, cadre paradisiaque
La végétation luxuriante de l’îlot Tibarama

Localisation

C’est aussi l’occasion de renouer avec mon passe-temps favori : deux espèces de sternes semblent avoir élu domicile ici pour nicher. Plusieurs sternes diamant et un couple de sterne huppée s’activent de l’autre côté de l’île. Les jeunes sont déjà volants mais encore alimentés par les adultes. C’est l’occasion de faire quelques images ! Je ne regrette pas d’avoir transporté mon matériel !

Sterne huppée et sterne diamant sur l’îlot Tibarama
Groupe de sternes diamant sur l’îlot Tibarama
Sterne diamant, ‘îlot Tibarama
Jeune Sterne diamant, ‘îlot Tibarama
Jeunes sternes diamant, Ilot Tibarama

Adultes et jeunes ne cessent de faire des aller-retours en quête de nourriture, ce qui permet d’ajouter des photos en vol à la collection. Les marques brunes des jeunes sont nettement visibles. Ils ne sont pas bien vieux !

Sterne diamant adulte, îlot Tibarama
Sterne diamant adulte, îlot Tibarama
Jeune Sterne diamant, îlot Tibarama
Ilot Tibarama

La marée descend petit à petit découvrant le récif, terrain idéal pour un groupe de chevaliers errants également à la recherche de quoi se sustenter !

Marée basse
Chevalier errant, îlot Tibarama

C’est visiblement l’heure du festin ! un couple de martin-chasseur se poste tantôt dans les arbres, tantôt sur les rochers au bord de la mer.

Martin-chasseur sacré sur l’îlot Tibarama

Je prends le temps de comprendre leur manège et prends position. La lumière commence à décliner et se fait rasante. Les brumes de chaleurs s’estompent sous la légère brise marine de ce début d’hiver. Les lumières se font chaudes, le cadre est parfait. Il n’y a plus qu’à attendre le sujet qui ne se fait pas désirer trop longtemps. C’est dans la boîte !

Martin-chasseur sacré sur l’îlot Tibarama

Je finis mon tour de l’île car l’heure avance et la navette part à 16h. Je prends tout de même une image de Mouette australienne, espèce certes commune en Calédonie mais avec une lumière comme ce soir et un oiseau coopératif, ça ne se refuse pas ! Une tentative de snorkeling mais peu fructueuse, l’eau est particulièrement trouble, il faudra donc revenir pour explorer les fonds autour de l’îlot !

Mouette australienne sur l’îlot Tibarama

Nous reprenons la navette et rentrons au petit port où je profite des derniers rayons de soleil pour faire les dernières photos du jour. Une journée magnifique entre amis, à l’autre bout du monde !

La petite marina de Poindimié
La côte Est verdoyante, Poindimié
Loriquet à tête bleue, Poindimié

Comment se rendre à l’îlot Tibarama ?

L’îlot Tibarama n’est pas très loin de la côte et il est possible de louer des kayaks pour s’y rendre.

L’autre option est de prendre la navette avec Aqualagoon basé à l’hôtel Tieti. La première navette part à 7h45 et la seconde à 13h30. Les retours se font à 12h et 16h. Des excursions palmées sont également organisées à la barrière qu’il est possible de coupler avec l’après-midi sur l’îlot, ce sera pour la prochaine fois.

Aqualagoon – Excursion sur l’îlot Tibarama

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *