FacebookTwitter

18 juin 2019

Nous partons de bonne heure au fil de la route qui longe la côte du Parc national de Cape Range. Ce parc national de 47 655 hectares a été inclus en 2011 au site du patrimoine mondial de la côte de Ningaloo. La zone résulte d’un soulèvement progressif du fond marin. La chaîne et la plaine ont été façonnés par la fluctuation du niveau de la mer et l’érosion. Le cap est le seul plateau surélevé composé de calcaire sur la côte nord-ouest. Le point culminant du parc est à une altitude de 314 mètres.

Cape Range National Park
Cape Range National Park

Localisation

Ici c’est le royaume des rapaces et des dingos côté désert, et des requins côté mer. Nous avons de la chance à nouveau : un dingo est justement en train de manger un kangourou au bord de la route. Un autre sort du bush et disparaît rapidement.

Dingo, Cape Range National Park
Dingo, Cape Range National Park
Dingo, Cape Range National Park

1er arrêt à la mangrove et à l’observatoire ornithologique mais aucun oiseau à l’horizon ! Nous poussons jusqu’au centre d’informations et prenons le temps de faire quelques images. Nous poursuivons la route traversée par une outarde d’Australie, aussi impressionnante que l’outarde kori en Afrique australe.

Outarde d’Australie, Cape Range National Park

Longue pause à Turquoise Bay. L’eau est un peu fraiche et il me faudra du temps pour me motiver à aller à l’eau. Quelques patates mais les fonds ne sont pas grandioses. Ce n’est qu’une fois revenue à la plage qu’un groupe de grands dauphins fait une brève apparition.

Turquoise Bay, Cape Range National Park
Turquoise Bay, Cape Range National Park
Turquoise Bay, Cape Range National Park

Nous poursuivons jusqu’à la baie voisine, rocheuse cette fois-ci. Le snorkeling y est possible à marée haute, nous voilà équipées et c’est parti ! La zone est bien plus intéressante j’observe même un petit requin à pointe noire. Nous continuons notre exploration du parc en multipliant les arrêts, tantôt pour un dingo, tantôt pour un wallaroo ou pour un piaf.

Perruche à collier jaune, Cape Range National Park
Colombine longup, Cape Range National Park
Pipit de Nouvelle-Zélande, Cape Range National Park

L’australasian pipit (Anthus novaeseelandiaeétait autrefois considéré comme le représentant australien du réputé Pipits de Richard (Anthus Richardii), mais des analyses scientifiques ont montré que les populations présentes en Australie et en Nouvelle-Zélande constituent une espèce distincte.

Wallaroo, Cape Range National Park
Wallaroo, Cape Range National Park
Mérion leucoptère, Cape Range National Park
Dingo, Cape Range National Park
Aigle d’Australie, Cape Range National Park

La vie semble se cantonner dans les vallons de rivières asséchées où des arbres ont résisté à la sécheresse de ces paysages arides. Les familles de langrayen masqué rompent le silence ambiant.

Creek asséché, Cape Range National Park
Langrayen masqué, Cape Range National Park
Langrayen masqué, Cape Range National Park

De vastes zones portent les marques des incendies récurrents comme des cicatrices. Ces espaces ouverts sont propices aux faucons qui se postent à l’affût au sommet des branches calcinées ou des termitières.

Faucon de bérigora, Cape Range National Park
Faucon de bérigora, Cape Range National Park
Faucon de bérigora, Cape Range National Park
Crécerelle d’Australie, Cape Range National Park
Crécerelle d’Australie, Cape Range National Park

C’est aussi ce terrain de chasse qu’ont choisi les vanneaux tricolores.

Vanneau tricolore, Cape Range National Park

Le ciel est sillonné par de nombreux rapaces : aigles, élanions, milans ou encore busards.

Elanion d’Australie, Cape Range National Park
Busard tacheté, Cape Range National Park

On ne partirait jamais ! Je repère un jeune aigle d’Australie perché sur son rocher. Il est superbe.

Jeune aigle d’Australie, Cape Range National Park

La lumière décline et nous quittons le parc, surveillées par un dingo qui se dresse sous les reflets rouges du soleil.

Dingo, Cape Range National Park
Dingo, Cape Range National Park

Espèces observées

Oiseaux observés

Photothèque

Vous aimerez aussi

  • KalbarriKalbarri Mercredi 12 juin Il a encore plu dans la nuit mais au petit matin nous avons droit à […]
  • Parc National François PéronParc National François Péron 15 juin 2019 Nous quittons Monkey Mia pour rejoindre Denham. Nous avions réservé à […]
  • Le désert des PinaclesLe désert des Pinacles Mardi 11 juin Réveil à Lancelin enfin sous le soleil, enfin ! Cette nuit la tempête a […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *