FacebookTwitter

L’archipel de Tonga accueille 73 espèces d’oiseaux dont seulement 2 endémiques : le Mégapode de Pritchard (Niaufoou scrubfowl – Megapodius pritchardii) présent seulement sur Niuafo’ou et le Siffleur des Tongas (Tongan Whistler – Pachycephala jacquinoti) présent sur Vava’u et Late.

Où observer les oiseaux à Tonga ?

L’île principale de Tonga, Tongatapu, a été largement exploité et il n’y reste pas vraiment de forêt. On peut cependant y observer les espèces communes comme le Méliphage foulehaio, le stourne polynésien ou encore l’échenilleur de Polynésie ou encore le martin-chasseur respecté. En revanche, l’îlot Fafa island pourtant tout proche est particulièrement intéressant pour le birdwatching. On peut y observer dans de bonnes conditions la majestueuse perruche pompadour. L’île d »Eua a quant à elle su préserver son caractère sauvage et s’avère intéressante aussi bien pour l’observation des oiseaux marins que forestiers. Les deux espèces de pigeons, le Ptilope de Clémentine et le Carpophage du Pacific y sont abondants. Il est également possible d’observer la perruche pompadour près de Hafu pools. Les falaises de Mata Mahina attirent quant à elles les phaétons à bec jaune. Enfin, l’île de Vava’u permet d’observer l’un des deux endémiques de Tonga, le siffleur des Tongas. Rendez-vous au parc national du Mont Talau pour observer cette espèce assez discrète. Les forêts de ce petit sommet accueille les autres espèces classiques de cet archipel comme les pigeons et méliphages.

Vue sur Vava’u depuis le mont Talau

Les espèces d’oiseaux à Tonga

  • Les espèces introduites

L’archipel de Tonga n’est peut-être pas la destination la plus prisée des ornithologues, pourtant, on peut y observer quelques espèces typiques du Pacifique. Certes, comme sur de nombreux autres archipels, on y trouve les classiques espèces introduites voire invasives comme l’Etourneau sansonnet, le Martin triste et le Bulbul à ventre rouge qui a fait des ravages en Polynésie françaises sur les espèces indigènes.

Bulbul à ventre rouge, Huahine
  • Les espèces indigènes

Quelques espèces indigènes sont faciles à observer et assez communes. C’est le cas du Martin-chasseur respecté, du Méliphage foulehaio, du Stourne polynésien et de l’Echenilleur de Polynésie présente y compris sur l’île principale dans la capitale.

Echenilleur polynésien, Nuku’Alofa

Dans les milieux forestiers d »Eua et de Vava’u, on peut observer deux espèces de pigeons impossibles à confondre ! Le Ptilope de Clémentine que l’on peut observer dans de nombreuses îles de la région de Samoa à Fidji en passant par Wallis et Futina, et le Carpophage pacifique.

Ptilope de Clémentine, forêt sur Eua
Carpophage pacifique, Mont Talau, Tonga

Parmi les espèces remarquables, notons la Perruche pompadour (red shinning parrot, Prosopeia tabuensis) qui comprend deux sous-espèces Prosopeia tabuensis tabuensis, présente sur quelques îlots de Tongatapu et sur Eua (Tonga) mais également à Fidji (Vanua Levu, Kioa, Koro et Gau) et Prosopeia tabuensis taviunensis, présente seulement à Taveuni and Ngamea (Fidji). Pour observer cette espèce à Tonga, RDV sur Fafa Island près de l’île principale ou à Hafu Pools sur ‘Eua.

Perruche pompadour, Fafa Island

Le long des plages, vous pourrez observer l’Aigrette sacrée au plumage blanc ou bleuté ainsi que l’Aigrette à face blanche, toutes deux communes dans le Pacifique. La cosmopolite Talève sultane est omniprésente, tout comme le Râle tiklin, un peu plus discret cependant. C’est sur Fafa Island que j’ai fait les plus belles observations de ces deux espèces.

  • Les endémiques

le Mégapode de Pritchard (Niaufoou scrubfowl – Megapodius pritchardii) présent seulement sur Niuafo’ou et le Siffleur des Tongas (Tongan Whistler – Pachycephala jacquinoti) présent sur Vava’u et Late. C’est dans le petit parc national du Mont Talau, tout près de Neiafu sur Vava’u que vous aurez le plus de chance d’observer ce-dernier.

  • Les migrateurs

Il est possible d’observer quelques limicoles migrateurs comme le Pluvier fauve ou le Chevalier errant. Cherchez les à marée basse sur les vasières littorales.

  • Les oiseaux marins

Les sorties en mer sont l’occasion non seulement d’observer les baleines mais également de chercher les oiseaux. On peut voir ici les espèces classiques du Pacifique comme le Noddi brun, le Noddi noir, la très commune Sterne huppée, le Fou brun, le Fou masqué, le Fou à pieds rouges ou encore l’élégante Gygis blanche. J’ai pu observer cette dernière en vol au-dessus des forêt d »Eua ainsi que lors des sorties en mer à Vava’u. Pas vu d’individu posé. Depuis le Mata Mahina Lopo Lookout sur l’île d »Eua, il est possible d’observer une colonie de Phaéton à bec jaune. Les oiseaux volent le long des falaises volcaniques dans un cadre splendide.

Fou brun, Tonga
Oiseaux observés

Photothèque

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *