FacebookTwitter

Le réveil sonne à nouveau de bonne heure … Cette fois-ci c’est pour une excursion en catamaran le long de la sauvage Na’Pali Coast. Elle n’est en effet accessible qu’en randonnée et en bateau, ou alors en hélico. Comme le nom hawaïen l’indique (Na Pali signifie haute falaise), la côte accidentée de 26km de long peut s’élever jusqu’à 1200 m d’altitude. L’île de Kauai est la plus ancienne île habitée de l’archipel. Les premiers colons sur la côte Nā Pali étaient des navigateurs polynésiens vers 1200 après JC. Peu de temps après, de nombreux migrants tahitiens ont suivi, façonnant la culture de Kauai et des autres îles hawaïennes. La côte était un centre d’échanges commerciaux entre Hanalei, Waimea et Ni`ihau et s’étendait aux colonies insulaires voisines. Après la visite du capitaine Cook en 1778 à Kauai, de nombreux Occidentaux commencèrent à se rendre sur l’île. Alors que de plus en plus d’étrangers arrivaient, les tribus hawaïennes de la côte Nā Pali, où le parc national de la côte Nā Pali existe à présent, ont commencé à mourir des suites de maladies occidentales. Les derniers Hawaïens autochtones connus à vivre le long de la côte Nā Pali ont été aperçus au 20ème siècle

Je choisis la voie maritime en espérant que ce sera en même temps l’occasion d’observer la faune. Le départ se fait depuis la petite ville de Eleele située à 1h de Lihue. Le catamaran est spacieux et l’équipe agréable. Le soleil est au beau fixe, pas de vent, la journée s’annonce belle ! A peine sortis du port nous croisons un groupe de grand dauphins, espèce moins commune que les dauphins à long bec qui seront également nombreux à nous accompagner.

Dauphins à long bec, Na Pali Coast
Dauphins à long bec, Na Pali Coast

En revanche, côté oiseau, c’est plutôt calme. Quelques fous bruns filent au-dessus de l’eau tandis que des noddis bruns se sont rassemblés sur les corniches. Les phaétons à bec jaunes tournoient dans ces jardins suspendus, cascades et forêts perchés dans d’impressionnantes falaises. Kauai est décidément une île merveilleuse.

Na Pali Coast
Na Pali Coast
Na Pali Coast
Na Pali Coast
Na Pali Coast
Na Pali Coast

Sur le retour, nous faisons un court stop pour du snorkeling. Les fonds sombres ne sont pas exceptionnels, pas de coraux mais quelques poissons. La baignade est cependant agréable ! Nous rentrons au port en début d’après-midi.

Je prends le temps de boire un petit café puis gagne les petits marais salants tout proches de Eleele. Les échasses sont nombreuses et alarment à mon passage. J’observe également quelques canards (Canard souchet et Canard pilet) ainsi que des limicoles (Pluvier fauve et Tournepierre à collier).

Eleele, Salt Pond Park
Eleele, Salt Pond Park
Echasse d’Amérique, Eleele, Salt Pond Park
Echasse d’Amérique, Eleele, Salt Pond Park
Pluvier fauve, Eleele, Salt Pond Park

Pour finir la journée, je retourne à Poipu beach, toujours dans l’espoir de tomber sur les phoques, mais une fois encore je devrai me contenter des tortues. Je fais quelques images des bernaches néné et des canards hawaïens toujours dans le petit point d’eau à l’arrière du parking.

Bernache néné, Poipu beach
Bernache néné, Poipu beach
Canard de Hawaï, Poipu beach
Manokalanipo royal observatory

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *