Les Gorges du Verdon

FacebookTwitter

Balades en France / PACA / Alpes de Haute-Provence / Gorges du Verdon

Les Gorges du Verdon sont l’un des sites les plus touristiques de la région PACA. Cet affluent de la Durance parcourt près de 175 km et prend sa source près d’Allos. Le Verdon marque la frontière entre le Var et les Alpes de Haute-Provence et constitue le plus grand canyon d’Europe avec des gorges d’une profondeur variant entre 250 et 700m.

Gorges du Verdon

Gorges du Verdon

Quelques barrages ont été construits sur le Verdon, donnant naissance à diverses retenues comme les lacs de Quinson, Esparon, Castillon et bien entendu de Sainte-Croix. Avec une superficie de 2200 ha, ce-dernier est la 4ème plus grande retenue de France métropolitaine.

Lac de Sainte-Croix

Lac de Sainte-Croix

Du point de vue naturaliste, les Gorges du Verdon, intéressantes à toute saison, deviennent très fréquentées par les touristes dès le mois de mai et ce jusqu’à la fin septembre. Les vautours ne sont pas le seul intérêt ornithologique du parc naturel régional. D’autres rapaces fréquentent les falaises abruptes : il est difficile de passer une journée dans les gorges sans voir de l’Aigle royal (Aquila chrysaetos) ou du Faucon pèlerin (Falco peregrinus), souvent d’ailleurs accompagnés de Grands Corbeaux (Corvus corrax) ou de Craves à bec rouge (Pyrrhocorax pyrrhocorax).

Vautour fauve (Verdon, 04)

Vautour fauve (Verdon, 04)

Gorges du Verdon

Gorges du Verdon

Avec plus de chance, l’Autour des palombes (Accipiter gentilis) peut s’apercevoir au détour de la route et pourquoi pas un Gypaète barbu (Gypaetus barbatus). Autres hôtes des rochers, l’Accenteur alpin (Prunella collaris) et le Tichodrome échelette (Tichodroma muraria), classiques en hiver, ils deviennent plus discrets avec la belle saison et rares sont ceux qui restent pour nicher dans le coin.

Les soirs d’hiver, au coucher du soleil, le chant du Grand-duc d’Europe (Bubo bubo) résonne au fond des gorges. A la belle saison, ce sont les Petits-ducs (Otus scops) accompagnés des engoulevents (Caprimulgus europeaus) qui font entendre leur chant nocturne.

En bordure des vergers et des zones cultivées, Bruants fou (Emberiza cia) et zizi (E. cirlus) ou ortolan (E. hortulana) rivalisent de chants, quelquefois entrecoupés des cris du Torcol fourmilier (Jynx torquilla) mais il faudra être plus attentif pour surprendre la discrète Mésange nonnette (Parus palustris). En sous-bois ou sur les pelouses, ouvrez l’œil, les Vipères aspic (Vipera aspis) et d’Orsini (Vipera ursinii) se dissimulent au pied de la végétation. Côté mammifères, il arrive d’observer des Chamois Rupicapra rupicapra sur les hauteurs ou s’alimentant dans les pelouses de type alpines. Les amateurs de plantes trouveront également de quoi se réjouir avec quelques endémiques cachées au cœur des vallons humides.

Chamois

Chamois

Blog : Toutes nos balades nature dans les gorges du Verdon : Vous trouverez dans cette rubrique tous nos comptes-rendus de balade nature dans les gorges du Verdon. Suivez-nous !

Vautour fauve (Verdon, 04)

Les Vautours du Verdon

Le Vautour avait disparu du ciel de PACA, mais grâce à programme de réintroduction, ces charognards sont de retour. En 2013 les trois espèces se sont reproduites pour la première fois depuis bien longtemps dans les Gorges du Verdon.

Lac de Sainte-Croix

Le Grand Margès

Cette randonnée au départ d’Aiguines vous permettra d’accéder au point culminant du Verdon et de découvrir la faune et la flore du parc dans un cadre splendide.

Pour en savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *