Les mammifères de Provence-Alpes-Côte d’Azur

FacebookTwitter

banniere mammiferes paca_site lpo paca

couv p1 mammifères PACA_BD

Bientôt en librairie !

Cet ouvrage est une synthèse inédite des connaissances sur la plus riche région de France en nombre d’espèces de mammifères sauvages. En effet, notre région possède des milieux très variés : montagne, forêt, plaine et marin. Nous avons la chance de pouvoir rencontrer de nombreuses espèces d’animaux, du Grand dauphin au Chamois, en passant par le Campagnol amphibie, la Pipistrelle commune ou encore le loup. Nous vous invitons donc à venir découvrir cette présentation des mammifères sauvages de PACA ainsi que cet atlas.

Plus de 6 ans de travail et la collaboration de centaines de passionnés ont été nécessaires pour réaliser ce nouvel ouvrage. L’ensemble des mammifères de Provence et des Alpes, dont les cétacés, sont traités, soit 114 espèces sur les 130 espèces que compte la France. La répartition de chaque espèce est finement cartographiée sur une maille 10 x 10 km, ce qui confère à l’ouvrage tous les atouts d’un véritable atlas. Chaque monographie d’espèce traite de la répartition, l’écologie, l’état de conservation, les statuts réglementaires, les mesures de protection et les tendances. Toutes les espèces sont illustrées de photographies prises sur sites et de remarquables dessins. Les généralités de l’ouvrage présentent le contexte de la région PACA et traitent de la chasse, du piégeage et des infrastructures routières. Il s’agit d’un outil de référence pour tout naturaliste mais aussi pour l’ensemble des structures et décideurs politiques responsables de la conservation des espèces.

Auteur(s)

Cet ouvrage est le fruit d’une collaboration étroite entre la Ligue de protection des Oiseaux (LPO) PACA, le Groupe d’étude des Cétacés de Méditerranée (GECEM) et le Groupe Chiroptères de Provence (GCP). Ensemble, leurs membres ont réalisé plus de 170 000 observations.

La Roussette noire, chauve-souris endémique de Maurice

FacebookTwitter

L’île Maurice a accueilli 4 espèces de chauves-souris : le Taphien de Maurice (Taphozous mauritianus) petite chauve-souris noire et blanche que nous avons observée un soir sur la plage de La Preneuse, le Petit Molosse (Mormopterus acetabulosus), la Rougette ou Roussette à collet rouge (Pteropus subniger) qui vivait autrefois à La Réunion et sur Maurice mais qui a aujourd’hui disparu, et enfin, la Roussette noire (Pteropus niger), endémique de Maurice. Une autre roussette est également endémique à Rodrigues (Pteropus rodricensis), mais elle fera l’objet d’un autre article.

La Roussette noire est une grande chauve-souris frugivore dont l’envergure peut avoisiner les 80 cm. Grégaires, elles forment de grands dortoirs où elles passent la journée. Elles peuvent cependant être également actives en journée et il n’est pas rare d’en voir voler en plein après-midi. Mais c’est au crépuscule qu’elles sont le plus nombreuses, lorsqu’elles quittent les arbres utilisés comme gîte.

Roussette noire, Gorges de Rivière noire, Ile Maurice

Roussette noire, Gorges de Rivière noire, Ile Maurice

Lire la suite…

Les Macaques de Barbarie de Gibraltar

FacebookTwitter

10 avril 2015. Pluie … nous avions prévu de passer la journée à observer la migration mais notre projet tombe à l’eau ! Nous décidons donc de nous rendre sur Gibraltar, l’enclave britannique, pour rencontrer les propriétaires du rocher : les Macaques de Barbarie.

Les bouchons sont importants pour passer la frontière (il faut vraiment être motivé pour y aller !). Les voitures sont contrôlées et, ce qui permet d’expliquer que les voitures n’avancent que très lentement, c’est la barrière juste après la douane. Pourtant il n’y a pas de voie ferrée ! Nous finissons par comprendre quand un avion passe sous nos yeux … La route traverse la piste d’atterrissage ! L’espace est optimisé ! Une fois l’avions posé, nous pouvons entrer dans l’enclave. Nous avons vraiment l’impression d’être en Angleterre, si ce n’est la conduite qui reste à droite. Il pleut, les maisons ressemblent à celles de Londres et les fameuses cabines téléphoniques rouges parsèment les rues. Nous nous arrêtons pour manger dans un petit resto : au menu fish and chips ou hamburger … le tout assez infâme … pas de doute, nous ne sommes plus en Espagne !

La pluie ne cesse pas et nous montons au rocher, classé en réserve. Les macaques sont bien là, fidèles au poste.

Macaque de Barbarie, Magot, Rocher de Gibraltar

Macaque de Barbarie, Magot, Rocher de Gibraltar

Lire la suite…

Le Chacal du Sénégal, Loup ou Chacal ?

FacebookTwitter

Le Chacal doré Canis aureus est une espèce de canidé, ressemblant à un petit loup. Il est présent dans la péninsule arabique, l’Asie du sud et les Balkans. Il est à présent en expansion naturelle en Europe : un Chacal doré a été photographié en Suisse le 27 décembre 2015 et un autre abattu dans la même zone en janvier, le chasseur l’ayant confondu avec un renard (1, 2).

Le Chacal du Sénégal, Canis anthus (African golden wolf), a longtemps été considéré comme une sous-espèce africaine du Chacal doré. Mais, en 2015, de nouvelles analyses génétiques ont permis de mettre en évidence une différence spécifique entre ces deux canidés. Le Chacal du Sénégal, présent au nord d’une diagonale entre le Kenya et le Sénégal, est en réalité plus proche du Loup gris (Canis lupus) et du Coyote (Canis latrans).

Chacal du Sénégal, Sine Saloum

Chacal du Sénégal, Sine Saloum

Lire la suite…

1 2