FacebookTwitter

Voici le compte-rendu d’un séjour de deux semaines en Pologne (du 9 au 22 juillet 2017). Nous avons décidé de nous cibler sur 3 sites : la forêt de Bialowieza, la vallée de la Biebrza et l’embouchure de la Vistule. Ce choix permet de parcourir des milieux assez variés et d’observer une large gamme d’espèces. Le début du mois de juillet est légèrement tardif pour la nidification de certaines espèces mais présente l’avantage de pouvoir observer les jeunes de l’année ou le début de la migration le long de la côte de la mer Baltique. Pour le logement, c’est l’option camping qui a été validée, à la fois pratique car il n’est pas nécessaire de réserver, et économique. Nous avons trouvé de la place sans difficulté sur chacun des spots. Enfin, pour la logistique, nous avons pris un vol Lyon – Paris – Varsovie et avions réservé une voiture de location qui nous attendait à l’aéroport. Les routes et les pistes sont bien praticables avec une voiture de tourisme classique.

A ne pas oublier : des produits anti-moustiques (abondants en forêt et dans les zones humides) !

carnet-voyage-balades-naturalistes-pologne-juillet-2017

La Baie de Gdansk

La Baie de Gdansk

Direction la réserve naturelle à l’embouchure de la Vistule, le plus important fleuve de Pologne. Ce site est très intéressant pour l’observation de la migration des laro-limicoles.
La forêt de Bialowieza

La forêt de Bialowieza

Accueil / Carnets de voyage / Paléarctique / Pologne [wc_row][wc_column size="one-third" position="first"] [/wc_column][wc_column size="two-third" position="last"] Localisation [/wc_column][/wc_row] Photothèque
Le parc national de la vallée de la Biebrza

Le parc national de la vallée de la Biebrza

Avec ses 59 223 ha, le parc national de la Biebrza est le plus grand des parcs nationaux polonais et présente un enjeu majeur dans la préservation des espèces des zones humides. Ce sont en effet les prairies humides et les tourbières qui longent toute la ...

Photothèque

Pologne