FacebookTwitter

On a tendance à dire, Tonga est minuscule, pas grand-chose à y voir. Mais comme le souligne Epeli Hau ofa, grand penseur tongien, Tonga, à l’image des autres îlots épars du Pacifique, est grand : « Le monde de l’Océanie n’est ni minuscule ni pauvre en ressources. Il l’était seulement comme une condition de l’emprisonnement colonial. […] Il y a un océan de différences entre le fait de voir le Pacifique comme des îles dans une mer lointaine ou comme une mer d’îles ». Certes l’île principale ne mesure pas plus d’une quarantaine de kms de long, et il faut compter une journée touristique pour en faire le tour et voir l’essentiel. Mais c’est une conception occidentale témoigne d’une incompréhension totale de l’Océanie. L’Océanie, terme qui fait tant rêver et qui donne tout son sens à cette région du monde : le Pacifique est le lien. Tonga n’est pas petit, Tonga est un vaste archipel comprenant plus de 170 îles ! Et alors mes 15 jours de trip ne suffisent pas pour le découvrir. Ces îles se répartissent en trois grands groupes : Tongatapu, Hap’apai, Vava’u. Situé à la limite de la ligne de changement de jour, c’est d’ici que l’on voit en premier le lever de soleil.

Mais que vas-tu faire à Tonga, s’étonnent mes amis calédoniens ? C’est comme Wallis, un caillou avec des églises et des cochons qui courent partout. Déjà, je ne suis jamais allée à Wallis, donc je ne sais pas bien à quoi ça ressemble, mais outre le whalewatching qui constitue en soi une raison suffisante pour y aller, le royaume de Tonga présente de nombreux points d’intérêts qui justifient largement l’aventure. J’espère qu’en lisant ce compte-rendu je vous aurais convaincus et que, comme moi vous aurez envie de découvrir ce pays.

Un peu d’histoire

Dès le XIII° siècle avanct JC, Tonga est colonisée par les Polynésiens qui emportent avec eux chiens, cochons, poulets et poteries.

Au Xème siècle, une royauté s’établit, l’empire Tu’i Tonga à laquelle se réfère la dynastie actuelle. L’empire s’agrandit et finit par s’étendre jusqu’à Hawaï. Ce n’est qu’au XVII° siècle que les îles de Tonga sont découvertes par les occidentaux. Tongatapu est découverte par Abel Tasman le 21 janvier 1643. Dans les années 1770, James Cook (encore lui !) baptise l’archipel « îles des amis » et noue des liens avec les habitants. En 1845 les îles sont unifiées en royaume qui devient une monarchie constitutionnelle en 1875 et protectorat britannique en 1900. L’indépendance est décrétée le 4 juin 1970.

Friends café, Isabella building, Nuku’alofa

Planning de mon trip à Tonga

Pour visiter Tonga, j’ai prévu large, comptant une journée complète par chaque jour de transfert inter-île, les horaires me semblant assez aléatoires et ne disposant pas d’informations suffisamment fiables sur le net. Au final 4 jours de trajets inter-îles, l’aller-retour en ferry pour Eua et le vol aller-retour pour Vava’u. Il est possible de « rentabiliser » plus le périple en incorporant Hapaa’i et en faisant un vol avec Vava’u mais j’avoue que même si je continue à profiter à fond de ma vie dans le Pacifique sud, je perds mon habitude à chercher à « rentabiliser » au maximum, prenant plus le temps et plus de marge, quitte à me retrouver avec une ou deux journées sans plan prédéfini.

Planning

Combien de temps consacrer à votre voyage à Tonga

Combien de temps passer à Tongatapu ?

Tout dépend si vous prévoyez des sorties d’observation des baleines ou non. Sans compter les sorties baleine, je pense que 3 jours suffisent pour profiter pleinement de Tongatapu : une journée pour faire le tour de l’île, une journée pour compléter le tout et balader dans la capitale, une journée à Fafa Island, de préférence le dimanche quand il n’y a pas grand-chose d’autre à faire.

Combien de temps passer à Eua ?

Toujours sans compter les sorties baleine, une journée semble suffire pour parcourir les différents points d’intérêt de l’île que vous pouvez explorer soit en louant une voiture, soit en participant à un tour guidé, peut-être plus facile !

Combien de temps passer à Vava’u ?

Plus touristique et assez grande, les activités sont plus nombreuses ici. Il conviendrait de consacrer 3 journées pleines à cet archipel dont au moins une en louant une voiture pour visiter l’île. Participer à une sortie snorkeling est indispensable pour découvrir les îlots et les grottes sous-marines. Le whalewatching est particulièrement développé et prisé à Vava’u, il faut donc réserver plusieurs mois à l’avance vos excursions.

Quoi faire à Tonga ?

Si vous cherchez de belles plages paradisiaques, un lagon bleu turquoise et une baignade facile, mieux vaut choisir la Polynésie ! L’île principale ne dispose que de peu de plages et la baignade n’est pas facile. En revanche ce qui fait le charme de Tonga c’est son caractère authentique et traditionnel.

Whalewatching

Le whalewatching est la principale activité touristique de l’archipel. C’est d’ailleurs aussi cela qui avait orienté mon choix de destination. Plusieurs structures proposent des excursions, mais prenez garde, toutes ne disposent pas de l’agrément et leur approche n’est pas toujours respectueuse ni des baleines, ni des consignes de sécurité. Sur Tongatapu et Eua, Deep blue diving est la seule structure agrémentée. L’équipe est agréable et l’approche des animaux très respectueuse. J’ai participé à deux sorties depuis Tongatapu et une sur Eua. J’ai, et de loin, préféré cette dernière : bateau plus petit avec bien moins de monde (6 touristes contre une vingtaine à Tongatapu) et une eau bien plus claire. Sur Vava’u les opérateurs sont plus nombreux mais les touristes aussi, il faut réserver plusieurs mois à l’avance votre excursion.

Se déplacer à Tonga

De nombreuses structures proposent des tours organisés mais si comme moi vous préférez la liberté, mieux vaut louer votre véhicule.

Louer une voiture

Pour conduire au Tonga, vous devez présenter votre permis et faire une licence auprès du ministère des transports qui se situe dans le centre-ville. La démarche est rapide.

A Tongatapu, j’avais réservé à l’avance par l’intermédiaire d’avis auprès de la structure Asco motors. Environ 40$ australiens / jour.

Sur Eua, cela ressemble plus à de la débrouille et je suis passée par l’intermédiaire de mon hôte airbnb qui a réservé pour moi.

Sur Vava’u je n’avais rien trouver à l’avance et n’en ai pas eu besoin sur place n’y passant pas assez de temps. Mais à l’office du tourisme on m’a proposé d’en louer une. Il semble donc facile de se débrouiller sur place.

Ferry

Des ferry desservent les différentes îles depuis Tongatapu. Pour Eua, il y a un ferry par jour sauf le dimanche. Départ de Tongatapu à 11h. Le lundi matin, le retour d’Eua se fait à 5h pour permettre aux personnes qui travaillent sur l’île principale d’arriver à l’heure. Comptez environ 1h30 de traversée.

Vols intérieurs

La compagnie Real Tonga Airlines assure les vols intérieurs vers les différentes îles de l’archipel.

Site Internet : https://realtonga.to/

Se loger à Tonga

Le airbnb et le coutchsurfing ne semblent pas très développés sur Tonga. J’ai cependant rencontré une américaine qui avait choisi le coutchsurfing et en était ravie. Sur Tongatapu, j’ai réservé 3 établissements différents sur booking.com. Le premier, Captain Cook Appartment où je suis restée 6 nuits. Un accueil et un service au top, des chambres impeccables, à 15mn à peine du centre, en bord de mer et à côté d’un restaurant italien, bref, je recommande. A mon retour d’Eua je passe une nuit à Papiloa place … quoique l’accueil reste fort sympathique, je dois avouer que la chambre était vraiment glauque et mal entretenue, pas très propre et décrépie trop loin du centre pour y aller à pieds le soir, pas de véritable rideau et la fenêtre donnant en plein sur un lampadaire … bref pour une nuit ça passait. La seule, heureusement ! Sur ‘Eua j’ai testé le airbnb. Je n’ai pas rencontré mon hôte qui était sur l’île principale mais qui a été disponible et très réactive par mail avant et tout au long de mon séjour. Elle a réservé la voiture pour moi et avait organisé un pick up pour mon arrivée. La maison était propre, ne disposant pas d’eau chaude et un peu trop à l’écart du village principal. Mais une jolie plage étant accessible à pieds et deep blue diving organisant également des pick up pour ses excursions, cela fait tout à fait l’affaire.

Captain cook appartment, Nuku’alofa

Sécurité

On se sent en sécurité à Tonga. Je ne sais pas si ce sentiment reflète la réalité ou ma naïveté mais je ne me suis pas sentie mal à l’aise. Cependant, dans ses conseils aux voyageurs, le ministère des Affaires étrangères français classe l’archipel en zone de vigilance renforcé, quelques cas d’agression sur des étrangers ayant été rapportés. Les locaux me disent que les routes ne sont pas sûres et très accidentogènes. Je n’ai pas trouvé ça pire qu’ailleurs …

La baignade … Les plages ne sont pas très engageantes et les courants plutôt forts. Les locaux me disent qu’il n’y a pas de requin, mais je ne vois pas pourquoi il n’y en aurait pas. Une australienne que j’ai rencontrée me disait avoir aperçu un requin tigre lors d’une sortie baleine et une touriste allemande avait également disparu en mer lors d’une excursion à ‘Eua durant mon séjour … j’ai préféré ne pas m’aventurer seule en mer.

Conseils aux voyageurs

Pas de vaccin, Ne pas boire l’eau du robinet, se protéger contre les moustiques (même si je n’en ai pas vus beaucoup) bref, rien de particulier.

Langue

Tonga dispose de deux langues officielles : l’anglais et le tongien. Il n’y a qu’à ‘Eua où un dialecte particulier est utilisé.

Quand partir à Tonga ?

Il faut tout d’abord éviter la période des cyclones qui s’étend de novembre à fin avril, ce qui réduit la marche de manœuvre ! Préférer donc l’hiver austral, entre juillet et fin septembre. Le mois d’août est donc le top ce qui vous permettra en plus d’observer les baleines.

Carte du trip

Carnet de voyage

Fafa Island

Publish on Comments(0)
Samedi 9 août A mon arrivée à l’aéroport international de Fua’amotu, j’ai l’impression d’atterrir en brousse. Les taxis et transporteurs attendent les touristes à la descente de l’avion qui se fait directement sur le tarmac. Malgré l’hiver, il règne une douce chaleur humide plutôt agréable. La boutique Digicel où vous pourrez vous procurer une carte…
Categories: Tonga

Whalewatching avec Deep Blue Diving

Publish on Comments(0)
Lundi 12 août : Journée Whalewatching 1 J’avais réservé à l’avance mes sorties whalewatching avec Deep Blue Diving, structure sûre et disposant d’un agrément. Le whalewatching est en effet l’un des principaux attraits touristiques de Tonga et de nombreuses structures tentent de profiter du filon en respectant plus ou moins les règles de sécurité et l’éthique…
Categories: Tonga

Tour de Tongatapu, l’île principale de Tonga

Publish on Comments(0)
Mercredi 14 août : Tour de l’île Aujourd’hui ce sera découverte de l’île Tongatapu, île principale de Tonga. J’essaie de ne pas partir trop tard de l’hôtel pour profiter au maximum de la journée. Je dois en effet rendre la voiture à 16h. Je commence par les fameux blowholes et j’avoue qu’ils valent le détour. Pourtant,…
Categories: Tonga

Pangaimotu Island

Publish on Comments(0)
Jeudi 15 août : Pangaimotu Island Il faut une petite heure de marche pour rejoindre le wharf depuis Captain Cook. Je n’ai plus de voiture et ce sera l’occasion de balader en ville. Je pars donc de bonne heure avec mon sac à dos et mon matos de snorkeling. La ville est animée, les jeunes vêtus…
Categories: Tonga

‘Eua, île volcanique la plus ancienne de Tonga

Publish on Comments(0)
Vendredi 16 août : Ferry pour Eua C’est aujourd’hui que je quitte l’île principale pour ‘Eua. Avant de quitter l’hôtel les filles m’apprennent qu’une jeune Allemande a disparu pendant une sortie ‘Eua samedi dernier. Son corps n’a toujours pas été retrouvé. Elles me mettent donc en garde et m’encouragent à faire attention. Ils semblent inquiets. J’essaie…
Categories: Tonga

Vidéos

Photothèque

Tonga