FacebookTwitter

Je n’avais que deux jours et demi à consacrer à Maui … dur dur de faire tenir tout ce qu’il y a faire sur si peu de temps. Au final j’ai décidé d’allouer la première journée à l’incontournable route de Hana, la deuxième à la côte Ouest plus touristique avec la soirée sur le mont Haleakala pour profiter du coucher de soleil et la dernière matinée également sur le volcan qui aurait mérité largement d’y passer une journée supplémentaire, voire de ne pas faire la côte Ouest la veille qui finalement ne présentait pas un grand intérêt.

Sur la route d’Hana

La route d’Hana

L’un des incontournables quand vous êtes sur Maui : faire le tour de l’Est de l’île en empruntant la route sinueuse de Hana, longeant la côte au milieu de jardins suspendus arrosés par de nombreuses cascades. Prévoyez la journée entière pour prendre le temps de profiter des paysages et vous baigner ! Il faut 3 heures pour aller de Paia à Hana mais une fois arrivés à Hana vous avez deux options : soit faire l’aller-retour, soit terminer la boucle pour revenir par le sud, mais la route n’est pas toujours goudronnée et interdite aux voitures citadines de location. Pour ceux qui me connaissent vous vous doutez bien que ce n’est pas ça qui m’a freiné et en fait ça passe large, faut juste pas avoir de soucis pour une question d’assurance … Regardez la météo la veille, c’est plutôt une zone humide et la visibilité peut y être très mauvaise. Prévoyez également de quoi manger et faîtes le plein car une fois que vous avez quitté Paia, il n’y a plus grand-chose sur la route.

Sentier pour les twin falls

Me voilà donc partie de bonne heure depuis Paia avec un premier arrêt aux Twin falls. Assez réputées, je dois avouer que j’ai été un peu déçu par ce site très bondé. La petite balade qui permet de gagner les chutes est agréable mais ces-dernières ne m’ont pas marquée plus que ça, on croise d’autres cascades tout au long de la route plus sympa et où vous aurez peut-être la chance d’être seuls.    

Twinn falls

La route continue et les arrêts sont nombreux : cascades et arboretums se succèdent où l’on peut observer une espèce introduite assez curieuse : l’eucalyptus arc-en-ciel (Eucalyptus deglupta), originaire des Philippines, il est le seul membre du genre à ne pas venir d’Australie.

Eucalyptus arc en ciel
Eucalyptus arc-en-ciel

Un arrêt au Garden Eden arboretum permet de prendre une pause paisible dans un cadre très agréable.

Garden of Eden Arboretum
Garden of Eden Arboretum

La route finit par arriver à Hana alors que le soleil est déjà bas, pas le temps de trainer, je continuer par la piste qui passe au pied du mont Haleakala qui certes non goudronnée, ne présente pas de difficulté majeure et les paysage sont époustouflants ! Je roule au milieu des rochers volcaniques dans un cadre aux airs d’Islande. D’une île à l’autre, d’un voyage à l’autre, des souvenirs resurgissent tels des éclairs, chacun ses madeleines !

Boucle par la piste après Hana
Boucle par la piste après Hana
Au pied de l’Haleakala

Le soleil finit par se coucher sur la petite île de Kaho’Olawe. L’archipel d’Hawaï est à elle seule une invitation au voyage !

Coucher de soleil sur Kaho’Olawe

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *