FacebookTwitter

Alors que l’Australie est ravagée depuis des mois, ce sont plus de 500 millions d’animaux qui ont péri. Avec un très fort taux d’endémisme, il est probable que certaines espèces ne survivent pas. Devant cette catastrophe écologique et humaine, difficile de savoir quelle attitude adopter en tant que blogueuse naturaliste. Difficile de garder le silence, mais en même tant les mots semblent manquer et nous confinent dans notre impuissance. Nous avons tous été touchés par les images d’animaux calcinés, les forêts et habitations dévastées, les hommes déplacés … Je me contente donc de poster une belle image, une image qui m’avait touchée lorsque je parcourrais ces territoires sauvages et majestueux. Une image d’espoir aussi, car on ne peut plus qu’espérer que la nature se remette de ce drame. Mais l’espoir n’empêche pas l’action. Quelques appels à don sont lancés, notamment pour aider les koalas. Certes, c’est presque un détail comparé à l’ampleur des dégâts, mais cette espèce emblématique, déjà fragile, sera fortement impactée.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *