Challenge organisé par Ma sur son blog Du côté de chez Ma’.
#projet52dema. Semaine 10 : lettres

Quand on voit des lettres, on voit surtout des mots, et, au-delà leur sens, l’idée à laquelle ils renvoient. Mais quand la signification s’efface, alors on peut s’attacher à la lettre elle-même. Dans la calligraphie, la lettre perd sa dimension référentielle pour faire sens en elle-même. C’est là toute la portée du geste artistique qui permet de faire oublier la fonction première de la lettre pour laisser place à l’esthétique. Voici l’allée de tori de Fushimi Inari à Kyoto.

Signatures

14 Comments

  • Fanny - Le jour où
    Posted 7 mars 2020

    On dirait une allée de crayons géants tronqués… La photo est magnifique !

    • Sophie
      Posted 8 mars 2020

      Oui c’est vrai ! Je n’y avais pas pensé !

  • Ma'
    Posted 7 mars 2020

    Cette allée est très impressionnante !

    • Sophie
      Posted 8 mars 2020

      Oui, c’est vraiment un incontournable de Kyoto

  • danièle.
    Posted 7 mars 2020

    c’est superbe! j’ai un merveilleux souvenir de kyoto.

    • Sophie
      Posted 8 mars 2020

      J’avoue que cela fait partie des moments forts de ma visite de Kyoto

  • Catichou
    Posted 7 mars 2020

    Quelle jolie photo ! Beau Week-end …

    • Patricia
      Posted 7 mars 2020

      C’est magnifique, cela me fait aussi penser à des crayons géants !

      • Sophie
        Posted 8 mars 2020

        C’est joli l’image des crqyons, ca fait bien echo a l’ecriture !

    • Sophie
      Posted 8 mars 2020

      Merci 1

  • Ruphide
    Posted 7 mars 2020

    Magnifique… Très jolie couleur…

  • Sév
    Posted 8 mars 2020

    Quel bel art que la calligraphie 🙂
    Bises du dimanche !

Leave a comment