Idée de balade : la forêt de Castillon

Balades dans la forêt de Castillon autour du Pourra

Quelques sentiers permettent de vadrouiller autour de l’étang du Pourra et sur le plateau de Castillon. Vous pourrez contacter des fauvettes et autres espèces des garrigues. Des panneaux d’information présentent la flore du site ainsi que ses curiosités géologiques. Vous apprendrez que deux mers se sont succédées : la mer alpine il y a 200 millions d’années, puis la méditerranée il y a 20 millions d’années. Plusieurs types de roches se rencontrent ici, essentiellement des poudingues et des calcaires gréseux formant par endroit des taffonis, cavités creusées dans la roche par le vent ou les embruns.

Le Citis a, quant à lui, longtemps été exploité pour son taux de salinité. Dès l’antiquité, l’activité salinière a fait des étangs intérieurs un carrefour du commerce. Ce n’est qu’en 1925 que cette activité cesse. L’étang est aujourd’hui une propriété privée. Ses rives gérées par la ferme du Ranquet sont dédiées à l’activité agricole. Le Conservatoire du littoral n’est propriétaire que de quelques parcelles limitrophes au nord et à l’est du site. En hiver, l’étang accueille des groupes de fuligules.

A visiter : le site archéologique de Saint-Blaise

Sur la commune de Saint-Mitre-les-Remparts, dominant les étangs de Citis et Lavalduc, le site archéologique de Saint-Blaise se situe à l’extrémité nord du plateau de Castillon. De nombreux habitats se succèdent ici : un oppidum gaulois, la ville paléochrétienne d’Ugium ou encore le castrum de Castelveyre. Au début du VI° avant JC, durant la période « archaïque », le site de Saint-Blaise était la capitale de la tribu littorale des Avatiques. Exploitant le sel des étangs alentours, l’oppidum négociait avec la ville grecque de Marseille. Au II° siècle toujours avant JC, débute la période hellénistique marquée par la construction d’une enceinte de type grec. Après cinq siècles d’abandon, la ville est réoccupée et fortifié au début du V° siècle de notre ère. Cette ville paléochrétienne prend le nom d’Ugium.

Deux parcours permettent de découvrir le site : l’un à l’intérieur de l’enceinte grillagée au milieu des vestiges de la ville, l’autre à l’extérieur permettant d’accéder à la nécropole paléochrétienne, aux carrières et voies à ornières. Au cours de votre balade, n’hésitez pas à regarder les oiseaux, un Pouillot à grands sourcils a déjà été contacté !

Informations pratiques

L’entrée du site est libre et gratuite. Ouvert du mardi au dimanche inclus.

Du 1er novembre au 31 mars : 8h30 – 12h ; 13h30-17h

Du 1er avril au 31 octobre : 8h30-12h ; 14h-18h

Excepté du 1er juillet au 31 août : 8h – 14h.

Visites guidées gratuites sans réservation le dimanche à 14h30 sauf en juillet-août

Site archéologique de Saint-Blaise
Site archéologique de Saint-Blaise

Leave a comment